Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 décembre 2014 7 28 /12 /décembre /2014 14:50
Istanbul : Les maisons de poupées du musée Rahmi Koç

Situé sur les bords de la Corne d’Or, à Hasköy, dans une ancienne fonderie d’ancres de marine, le Musée Rahmi Koç, ouvert en 1994, est consacré à l’industrie du passé et en particulier de l’Empire ottoman : trains, tramways, voitures, avions, moteurs, bateaux, sous-marins, machines, objets scientifiques, tout y est …

Le musée s’est tellement agrandi que sa visite peut s’étaler du matin à l’après-midi, avec une pause au Café du Levant ou au restaurant Halat, où l’on peut se restaurer au bord de l’eau. Bref, vous aurez compris que ce musée est un de mes « lieux aimés » d’Istanbul…

Le musée en miniature...

Le musée en miniature...

Istanbul : Les maisons de poupées du musée Rahmi Koç

Cet extraordinaire musée, passionnant à visiter pour les grands et les petits, a de plus la particularité bien sympathique d’être un lieu d’art vivant où il est permis de se photographier dans les bateaux, avions, trains, situés à l’extérieur. ( Il est ainsi devenu un « must » des photos de mariage stambouliote : 120 euros environ pour 4 personnes et un photographe ; à ce prix, vous pouvez vous faire photographier dans une voiture ancienne, devant le wagon de train du sultan Abdulaziz, dans un avion etc…) Mais les photos sont libres à l'extérieur pour les visiteurs...

Le wagon de train capitonné de bleu du sultan Abdulaziz...

Le wagon de train capitonné de bleu du sultan Abdulaziz...

Istanbul : Les maisons de poupées du musée Rahmi Koç

Le musée accueille aussi des collections temporaires et celle qui a suscité mon enthousiasme est la collection de maisons de poupées, datant des XVIIIe, XIXe et XXe siècles, et venues de nombreux pays du monde, en particulier d’Angleterre, d’Allemagne et des Etats-Unis …

Alors, si comme moi, vous adorez ces maisons miniatures, ne ratez pas la visite ( jusqu’au 15 juin 2015)… En voilà quelques exemplaires ( bon, mes photos ne sont pas extraordinaires mais… les maisons étant placées en vitrine, il y a, de plus, des reflets de flash…)

Il suffit de retrouver ses yeux d’enfant et de rêver…

Une grande maison à plusieurs pièces...

Une grande maison à plusieurs pièces...

Une petite cuisine

Une petite cuisine

la salle de jeux

la salle de jeux

Une classe qui a plus de 150 ans...

Une classe qui a plus de 150 ans...

Une maison américaine

Une maison américaine

Maison à deux étages

Maison à deux étages

Une maison victorienne construite au XXe siècle

Une maison victorienne construite au XXe siècle

Une réalisation récente

Une réalisation récente

Une maroquinerie de Turquie

Une maroquinerie de Turquie

Un intérieur d'Anatolie

Un intérieur d'Anatolie

Partager cet article

Repost 0
Published by Gisèle, écrivaine d’Istanbul - dans L'Istanbul de Gisèle Maisons de poupées Musée Rahmi Koç

Présentation

  • : Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • : Bienvenue sur le blog de Gisèle, écrivaine vivant à Istanbul. Complément du site www.giseleistanbul.com, ce blog est destiné à faire partager, par des articles, reportages, extraits de romans ou autres types de textes, mon amour de la ville d’Istanbul, de la Turquie ou d'ailleurs...
  • Contact

Gisèle Durero-Koseoglu Blog 1

  • Gisèle Durero-Koseoglu Blog 2
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu).
Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu). Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...

Livres de Gisèle Durero-Köseoglu

2003 : La Trilogie d’Istanbul I,  Fenêtres d’Istanbul.

2006 : La Trilogie d’Istanbul II, Grimoire d’Istanbul.

2009 : La Trilogie d’Istanbul II, Secrets d’Istanbul.

2004 : La Sultane Mahpéri, Dynasties de Turquie médiévale I.

2010 : Mes Istamboulines, Récits, essais, nouvelles.

2012 : Janus Istanbul, pièce de théâtre musical, livre et CD d’Erol Köseoglu.

2013 : Gisèle Durero-Köseoglu présente un roman turc de Claude Farrère,  L’Homme qui assassina, roman de Farrère et analyse.

2015 : Parution février: Sultane Gurdju Soleil du Lion, Dynasties de Turquie médiévale II.

 

 

 

Recherche

Pages + Türkçe Sayfaları