Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2016 4 29 /09 /septembre /2016 14:06

La terre turque, berceau de multiples civilisations,  est exceptionnellement riche en vestiges archéologiques ; il est fréquent qu’elle dévoile d’extraordinaires restes de l’Antiquité. 

Une Cybèle datant de 2100 ans

Photographie DHA

Photographie DHA

C’est ainsi qu’une Cybèle, divinité d’origine phrygienne très vénérée en Anatolie comme  Déesse Mère, Magna Mater symbolisant la nature, vient d’être découverte in situ dans la région d’Ordu, en Mer Noire, lors des fouilles de la forteresse de Kurul. Il semblerait que la statue, qui protégeait l’entrée de la ville, soit miraculeusement demeurée intacte malgré l’effondrement d’une muraille lors de l’attaque de la citadelle par les Romains. Vieille de 2100 ans, sans doute réalisée à l’époque du roi Mithridate du Pont, cette statue de 200 kilos, toute de marbre,  mesure 110 centimètres et présente la particularité d’être assise sur un trône. Depuis sa découverte le 8 septembre, des milliers de personnes ont défilé pour venir l’admirer. 

Une immense piscine romaine de 2100 Av. J-C

Photo copiée sur Internet

Photo copiée sur Internet

Les fouilles de la cité antique d’Aphrodisias - classée au patrimoine mondial de l’Unesco-,  qui durent depuis 1904, n’ont pas fini de révéler des merveilles. C’est ainsi qu’une piscine est en train d’être mise à jour ! Cet immense bassin de 170 mètres sur 30, sans doute utilisé dans un but décoratif, montre le raffinement des civilisations anciennes.

Une Déesse Mère du néolithique à Çatalhöyük

Photographie copiée sur Internet

Photographie copiée sur Internet

Une Déesse Mère, datée d’entre 8000 et 5000 Av. J-C, a été découverte dans le site de Çatalhöyük. Enterrée avec soin sous une stèle de pierre volcanique,  la statue, taillée dans une pierre dure ressemblant au marbre, mesure 17 centimètres et pèse un kilo. Ses cheveux sont rassemblés à l’arrière en chignon. Il s’agit d’une œuvre d’une valeur inestimable.

Une basilique immergée dans le lac d’Iznik

Photographie copiée sur Internet

Photographie copiée sur Internet

Les ruines de la Basilique Saint Néophyte, engloutie dans le lac d’Iznik lors du tremblement de terre de 740, apparaissent sous une hauteur de deux mètres d’eau. Le premier et le troisième samedi du mois, les  amateurs pourront désormais aller découvrir les objets retrouvés sur le site. 

Notons que c’est souvent par hasard que ces merveilles refont surface !

Photographie copiée sur un quotidien en ligne

Photographie copiée sur un quotidien en ligne

Dans la province d’Ermenek, à Karaman, lors de travaux de voirie autour du barrage, a été trouvée une stèle funéraire byzantine ; le début de l’inscription en grec est une adresse au passant : « Eh, ami !  Que Dieu te donne en double ce que tu souhaiteras pour moi ! »

Une conduite d’eau éclate et un trésor surgit

Photographie copiée sur un quotidien en ligne

Photographie copiée sur un quotidien en ligne

Comme une conduite d’eau avait éclaté dans le village de Kemer, vers Canakkale, on a commencé à creuser la terre avec une pelleteuse pour effectuer la réparation. Mais quelle ne fut pas la surprise des cantonniers de découvrir trois sarcophages datant d’environ 400 Av. J-C ! L’un d’eux présente un merveilleux travail de bas-relief, l’autre recelait une poignée de perles d’or, deux broches, un diadème d’or et un miroir  de bronze !

 

Photograhie copiée sur un quotidien en ligne

Photograhie copiée sur un quotidien en ligne

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • : Bienvenue sur le blog de Gisèle, écrivaine vivant à Istanbul. Complément du site www.giseleistanbul.com, ce blog est destiné à faire partager, par des articles, reportages, extraits de romans ou autres types de textes, mon amour de la ville d’Istanbul, de la Turquie ou d'ailleurs...
  • Contact

Gisèle Durero-Koseoglu Blog 1

  • Gisèle Durero-Koseoglu Blog 2
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu).
Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu). Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...

Livres de Gisèle Durero-Köseoglu

2003 : La Trilogie d’Istanbul I,  Fenêtres d’Istanbul.

2006 : La Trilogie d’Istanbul II, Grimoire d’Istanbul.

2009 : La Trilogie d’Istanbul II, Secrets d’Istanbul.

2004 : La Sultane Mahpéri, Dynasties de Turquie médiévale I.

2010 : Mes Istamboulines, Récits, essais, nouvelles.

2012 : Janus Istanbul, pièce de théâtre musical, livre et CD d’Erol Köseoglu.

2013 : Gisèle Durero-Köseoglu présente un roman turc de Claude Farrère,  L’Homme qui assassina, roman de Farrère et analyse.

2015 : Parution février: Sultane Gurdju Soleil du Lion, Dynasties de Turquie médiévale II.

 

 

 

Recherche

Pages + Türkçe Sayfaları