Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2010 6 20 /11 /novembre /2010 23:00

Tout en me prétendant peu superstitieuse, j’avais déjà été un peu incommodée par l’idée de prendre l’avion le samedi 13… Mon inquiétude redouble lorsque je lis le numéro du vol : 1813. Et c’est carrément la panique qui s’installe quand l‘hôtesse du comptoir m’annonce le numéro de la porte de ma salle d’embarquement : 213 ! Mais non, je suis un esprit fort, je ne me laisserai pas tourmenter par de stupides superstitions ! N’empêche… Une phrase résonne soudain dans ma tête :”Il ne faut pas négliger les signes.” C’est ce que me répète souvent une de mes amies, partisane du New Age. La partie rationnelle de mon cerveau  se moque de mes craintes :”Tu ne vas pas croire à ces idioties !” Mais la partie sensible n’arrête pas de lancer des signaux d’alerte. Et si c’était un signe ? Le signe que je dois renoncer, que je ne dois pas monter dans cet avion ? Mais enfin, nous sommes au début du XXIème siècle ! Il y a bien longtemps que les philosophes des Lumières nous ont convaincu de l’ineptie des croyances irrationnelles ! Oui, mais, la lutte continue dans mes pensées.

 

STP64571.JPG

L’avion a décollé, mon esprit en éveil guette tous les bruits pouvant être considérés comme anormaux. Le train d’atterrissage n’a-t-il pas eu des difficultés à se replier ? Le moteur n’est-il pas en train de forcer anormalement ? Je regarde les hôtesses. Elles paraissent souriantes et détendues. Elles qui connaissent tous les bruits de l’avion… Quand même… je ne peux m’empêcher de penser à des choses funèbres. Ai-je bien laissé mes affaires en ordre ? Embrassé suffisamment ceux que j’aime ? Je passe même en revue le détail de mes obsèques. Je me souviens tout à coup de l’histoire de quelqu’un qui n’avait pas cru aux signes, avait fait des pieds et des mains pour prendre un avion qui avait fini par s’écraser…

 

STP64575.JPG

Arrive le repas. Un gin tonic semble avoir eu raison de ma panique. Je regarde sereinement à travers le hublot la mer de nuages qui moutonnent. “Attention, me murmure la vilaine petite voix, l’avion n’a pas encore atterri à Nice.”

 

STP64572.JPG

L’avion finit par se poser. Quand il coupe ses moteurs, “ouf”, ce n’était pas pour cette fois... Quel voyage ! Et tout ça pour un petit chiffre !

Pourtant, je vous l’ai déjà dit, je ne suis pas superstitieuse ! Enfin, heureusement qu’on n’était pas un vendredi…

 

 

Site Gisèle Ecrivain français d’Istanbul link


Partager cet article

Repost 0
Published by Gisèle, écrivain d’Istanbul - dans Articles, Essais, Commémorations

Présentation

  • : Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • : Bienvenue sur le blog de Gisèle, écrivaine vivant à Istanbul. Complément du site www.giseleistanbul.com, ce blog est destiné à faire partager, par des articles, reportages, extraits de romans ou autres types de textes, mon amour de la ville d’Istanbul, de la Turquie ou d'ailleurs...
  • Contact

Gisèle Durero-Koseoglu Blog 1

  • Gisèle Durero-Koseoglu Blog 2
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu).
Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu). Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...

Livres de Gisèle Durero-Köseoglu

2003 : La Trilogie d’Istanbul I,  Fenêtres d’Istanbul.

2006 : La Trilogie d’Istanbul II, Grimoire d’Istanbul.

2009 : La Trilogie d’Istanbul II, Secrets d’Istanbul.

2004 : La Sultane Mahpéri, Dynasties de Turquie médiévale I.

2010 : Mes Istamboulines, Récits, essais, nouvelles.

2012 : Janus Istanbul, pièce de théâtre musical, livre et CD d’Erol Köseoglu.

2013 : Gisèle Durero-Köseoglu présente un roman turc de Claude Farrère,  L’Homme qui assassina, roman de Farrère et analyse.

2015 : Parution février: Sultane Gurdju Soleil du Lion, Dynasties de Turquie médiévale II.

 

 

 

Recherche

Pages + Türkçe Sayfaları