Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 août 2011 6 06 /08 /août /2011 21:10

 

Une petite croisière sur le Bosphore (aujourd’hui, je m’attarderai sur la rive européenne) offre l’occasion aux amateurs d’architecture d’admirer les légendaires Yali ou “maison en bois les pieds dans l’eau”.

Avant de commencer à faire votre valise pour venir en habiter un, sachez quand même que le prix d’achat d’un de ces palais varie entre 5 et 40 millions de dollars, voire plus, 150 millions de dollars…  Quant au loyer, comptez entre 8000 et 40000 dollars mensuels…

Bon, les choses sérieuses ayant été dites...

Ajout de mai 2015 : certaines personnes écrivant sur Istanbul en France ayant un peu trop utilisé mes textes, je me suis vu dans l'obligation de réduire mes explications... 

Arrivée au village de Bebek...

 

STP66003

 

  La rade de Bebek

STP66005

 

La maison perchée du grand poète Tevfik Fikret (au milieu)

 

STP66007

 

Le phare et la forteresse de Rumeli Hisari

STP66008.JPG

 

          STP66011.JPG

 

L’édifice délabré du yali du Pacha Zeki...



STP66014 

Le yalı du Pacha Ahmed Afif...

 

STP66020.JPG

 

  A droite, le yali de Selaheddin Adil Pacha à Yenikoy

STP66022

 

Le yali du prince impérial Burhaneddin à Yenikoy. On dit qu'il est actuellement en vente à cent millions de dollars.



 STP66023.JPG

 

Les yalı Karatodori, Beyazciyan et Gazioglu à Yenikoy

STP66025.JPG 

Le yali de Said Halim Pacha, aujourd'hui converti en restaurant de grand luxe, à Yenikoy

STP66026.JPG

 

A Yenikoy...

 

14--2-.JPG

 
                 A Tarabya...

 

STP66029.JPG      

             La résidence d'été des ambassadeurs d'Allemagne à Tarabya

STP65765.JPG

 

            Dans le port de Tarabya...

 

STP65764.JPG

        A la sortie de Tarabya, vers Kefelikoy...

STP65769.JPG

 

                Dans cet article, j'ai laissé aux yali leur nom d'origine, historique, celui de la personne qui les fit jadis construire ; aujourd'hui, nombre d'entre eux ont été "débaptisés" par leur nouveau proprétaire...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gisèle, écrivain d’Istanbul - dans L'Istanbul de Gisèle Bosphore yalis

Présentation

  • : Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • : Bienvenue sur le blog de Gisèle, écrivaine vivant à Istanbul. Complément du site www.giseleistanbul.com, ce blog est destiné à faire partager, par des articles, reportages, extraits de romans ou autres types de textes, mon amour de la ville d’Istanbul, de la Turquie ou d'ailleurs...
  • Contact

Gisèle Durero-Koseoglu Blog 1

  • Gisèle Durero-Koseoglu Blog 2
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu).
Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu). Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...

Livres de Gisèle Durero-Köseoglu

2003 : La Trilogie d’Istanbul I,  Fenêtres d’Istanbul.

2006 : La Trilogie d’Istanbul II, Grimoire d’Istanbul.

2009 : La Trilogie d’Istanbul II, Secrets d’Istanbul.

2004 : La Sultane Mahpéri, Dynasties de Turquie médiévale I.

2010 : Mes Istamboulines, Récits, essais, nouvelles.

2012 : Janus Istanbul, pièce de théâtre musical, livre et CD d’Erol Köseoglu.

2013 : Gisèle Durero-Köseoglu présente un roman turc de Claude Farrère,  L’Homme qui assassina, roman de Farrère et analyse.

2015 : Parution février: Sultane Gurdju Soleil du Lion, Dynasties de Turquie médiévale II.

 

 

 

Recherche

Pages + Türkçe Sayfaları