Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 23:00

Je traverse à la course un centre commercial  où les dames stambouliotes de la haute société viennent effectuer leurs emplettes et mon attention  est attirée par un petit stand vendant de jolis pots de verre taillé habillés d’un coquet tissu. Curieuse, je m’arrête une seconde pour voir ce que contiennent ces si gracieux emballages et je découvre avec stupéfaction : des pots de miel !

automne-2011-0158.JPG

Je demande le prix par curiosité : 180 liras soit environ 72 euros les 400 grammes, le prix d’un gramme et demi d’or en Turquie au cours d’aujourd’hui ! Mais me rétorque-t-on, c’est du vrai miel de thym, ou de châtaignier, ou de tilleul, ou de fleurs de prairies… Alors, j’éclate de rire et le vendeur finit par rire aussi ! Car il sait bien qu’il vend au prix de l’or un produit de consommation courante, la Turquie pratiquant depuis toujours l’apiculture et consommant énormément de miel…  

automne-2011-0061.JPG

Une vitrine de Datca

Bon, je connaissais les miels les plus chers du monde, ceux du Yémen, connu pour son miel de lotus et surtout pour son miel de jujubier sauvage, le prix élevé de ce dernier se justifiant par les longues marches à pied dans le désert nécessaires à sa récolte.

Je connaissais aussi le miel le plus cher de Turquie, le miel Anzer, de la région de Rize, dont les abeilles ne butinent pas moins de 500 sortes de fleurs de prairie différentes ! (environ 300 euros le kg)

bal1.jpg

Miel Anzer sur le site gidateknik.com

Ou le miel d'abeilles sauvages, récolté dans les arbres dans la région de Rize, sur la Mer Noire, à 300 euros le kilo aussi.

karakovan-bali-3.jpg

Photo du site asyabal.com. Les abeilles frabriquent elles-mêmes les alvéoles...

Ces deux miels sont reconnus pour leurs qualités thérapeutiques exceptionnelles mais encore faut-il les trouver, les mensonges ou carrément "escroqueries" fleurissant sur ce sujet, et après une recherche, j'ai appris que l'unique moyen de se les procurer est de se rendre sur place, sinon, gare aux sites Internet qui prétendent les vendre... (Ajout de juillet 2012 : si vous voulez voir comment les apiculteurs récoltent ce miel sauvage, dans les arbres,  à trente mètres de hauteur, il faut suivre l'émission de FR3, Faut pas rêver,  du 29 juin 2012, consacrée à la Turquie, elle est en partie sur Internet...) 

miel.jpg

Photo du site Haber7.com

Ou le miel de Mersin venu de prairies de Eğriçayi, récolté à 2450 mètres dans des montagnes où ne poussent que les fleurs de prairies et les cèdres, classé 3ème du monde au Congrès Mondial de l’Apiculture, Apimondia, à Montpellier en 2009.

6027292609.jpg Photo du site egricayirbal.com

Je connaissais aussi le “miel qui rend fou”, celui des abeilles sauvages butinant les fleurs du Rhododendron Ponticus (Des apiculteurs, bien que ce soit interdit et carrément dangereux, le fabriqueraient encore, semble-t-il, pour soigner l'hypertension mais la dose mortelle est vite atteinte... )

rho ponticus Photo Internet du Rhododendron Ponticus 

... sur les rives de la Mer Noire, près de Trabzon, et qui,  selon Xénophon, en 401 Av J-C, saoula durant quatre jours les soldats d’Anabase, ou selon Pline et Strabon, plus tard, les troupes de Pompée.

Ksenofon.jpg

Photo Internet du Rhododendron Ponticus

Mais, mis à ces cas bien précis,  que je sache, il suffit de sortir d’Istanbul pour pouvoir acheter directement à des apiculteurs sérieux n’employant jamais de sucre pour nourrir les abeilles, du miel entièrement biologique de tilleul (Thrace), de thym (Datcha) de fleurs des prairies (régions montagneuses), de fleurs d’oranger (Méditerranée), pour ne citer que quelques exemples … autour de  15 euros le demi-kilo !

septembre-2011 0122

  Le village d'Ucmakdere en Thrace

Mes provendes d’automne :

Le miel de Mesudiye, dans la presqu’ile de Datcha (Datça en orthographe turque) miel de thym contrôlé et garanti tout à fait « biologique »… Un délice…

DSC03853.JPG 

Le miel de tilleul du merveilleux village d’Uçmakdere, près de Tekirdag, contrôlé garanti entièrement biologique par les services sanitaires de la région… de l’ambroisie… 

  automne-2011-0110.JPG 

Mystère donc pour le miel au prix de l’or ( j'exclue le miel Anzer et celui d'abeilles sauvages) !

Serait-ce seulement le plaisir de payer cher ?

Serait-ce un miel pour lune de miel ?

Ou l’hydromel du soir sucré avec ce miel se changerait-t-il en nectar divin ?

Bon, en vous souhaitant de demeurer tout sucre tout miel !

Partager cet article

Repost 0
Published by Gisèle, écrivain d’Istanbul - dans L'Istanbul de Gisèle miel

Présentation

  • : Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • : Bienvenue sur le blog de Gisèle, écrivaine vivant à Istanbul. Complément du site www.giseleistanbul.com, ce blog est destiné à faire partager, par des articles, reportages, extraits de romans ou autres types de textes, mon amour de la ville d’Istanbul, de la Turquie ou d'ailleurs...
  • Contact

Gisèle Durero-Koseoglu Blog 1

  • Gisèle Durero-Koseoglu Blog 2
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu).
Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu). Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...

Livres de Gisèle Durero-Köseoglu

2003 : La Trilogie d’Istanbul I,  Fenêtres d’Istanbul.

2006 : La Trilogie d’Istanbul II, Grimoire d’Istanbul.

2009 : La Trilogie d’Istanbul II, Secrets d’Istanbul.

2004 : La Sultane Mahpéri, Dynasties de Turquie médiévale I.

2010 : Mes Istamboulines, Récits, essais, nouvelles.

2012 : Janus Istanbul, pièce de théâtre musical, livre et CD d’Erol Köseoglu.

2013 : Gisèle Durero-Köseoglu présente un roman turc de Claude Farrère,  L’Homme qui assassina, roman de Farrère et analyse.

2015 : Parution février: Sultane Gurdju Soleil du Lion, Dynasties de Turquie médiévale II.

 

 

 

Recherche

Pages + Türkçe Sayfaları