Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2010 7 26 /09 /septembre /2010 22:00

Sur la goélette

Dans les nuées de mouettes

Le départ

 

STP64200.JPG

 

Vers les phares

Lampion d’Anatolie

 

STP64268.JPG

Cierge de Roumélie

 

STP64297-copie-1.JPG

Sur l’outremer

Les chalutiers coursent les tankers

 

STP64248.JPG

Ils écument le Pont-Euxin

 

STP64217.JPG

En quête du butin

La manne des Byzantins

La pélamide

 

 

STP64209


Qui jadis ornait les monnaies de Propontide

 

STP64203.JPG

 

 

A la tombée du soir

L’orage gronde en Mer Noire


 

STP64333-copie-1

 

Les lumignons des rafiots brillent sur l'eau de moire

 


 

STP64319.JPG

Demain après l’aurore

Iris retissera ses fils multicolores.

 

STP64190.JPG

 

 

Folie automnale sur le Bosphore dans Secrets d'Istanbul (2009, Editions GiTa, Amazon.fr, Ataturquie.fr)

 

La goélette file sur les vagues du Bosphore en longeant la côte, les eaux et le ciel sont d’azur, c’est le fameux été indien d’Istanbul. Défilent des collines sauvages habillées d’un épais manteau vert où pointent quelquefois les vestiges d’une citadelle, des criques recouvertes de galets, un intrépide a confectionné sur l’une d’entre elles une sorte de tente de chiffons posée sur des bâtons. Plus loin, les bateaux de pêcheurs remontent leur chalut scintillant d’écailles de poissons, des nuées de mouettes piquent sur le filet. Sur la colline, les larges murs de couleur brune de la forteresse byzantine de Yoros, édifiée sur les restes d’un temple de Zeus où les marins venaient déposer des offrandes.

Ils naviguent encore quelques minutes, croisés par un inquiétant ballet d’embarcations de toutes natures. Soudain apparaît au lointain, planté sur une vertigineuse  falaise et dominant la mer à soixante-quinze mètres,  le cierge blanc du phare de Anadolu Feneri.

— Il existait déjà au dix-huitième siècle. Mais c’est bien sûr Michel Pacha qui a construit celui que vous voyez aujourd’hui. Un jour, il faudra que nous allions y boire un thé, dit Loup. On peut y admirer un des plus extraordinaires couchers de soleil d'Istanbul. Mais en attendant, nous allons traverser le Bosphore pour passer de l’autre côté, dit-il en préparant des verres de raki. 

— Oh, je ne suis pas rassurée ! dit Violeta en apercevant, au milieu du détroit, un immense paquebot à la proue décorée d’une géante bouche peinte en rouge.

— Ne vous inquiétez pas, regardez, il va tellement plus vite que nous qu’il sera passé avant que nous n’ayons atteint le milieu de Bosphore.

       — Mais, ajoute Alice, troublée par l’impression que le navire se dirige sur eux, est-ce qu’il ne vaudrait pas mieux couper le moteur ?

Loup se met à rire. Violeta et Alice scrutent l’horizon qui se rapproche avec la masse colossale du paquebot.

 

Lien vers Secrets d'Istanbul Amazon.fr link

Ataturquie.fr link

En Turquie, Editions GiTa  link

Lien vers le site Gisèle, Ecrivain français d’Istanbul link

Partager cet article

Repost 0
Published by Gisèle, écrivain d’Istanbul - dans L'Istanbul de Gisèle Istanbul Livres de Gisèle Durero-Koseoglu Bosphore

Présentation

  • : Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • : Bienvenue sur le blog de Gisèle, écrivaine vivant à Istanbul. Complément du site www.giseleistanbul.com, ce blog est destiné à faire partager, par des articles, reportages, extraits de romans ou autres types de textes, mon amour de la ville d’Istanbul, de la Turquie ou d'ailleurs...
  • Contact

Gisèle Durero-Koseoglu Blog 1

  • Gisèle Durero-Koseoglu Blog 2
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu).
Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu). Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...

Livres de Gisèle Durero-Köseoglu

2003 : La Trilogie d’Istanbul I,  Fenêtres d’Istanbul.

2006 : La Trilogie d’Istanbul II, Grimoire d’Istanbul.

2009 : La Trilogie d’Istanbul II, Secrets d’Istanbul.

2004 : La Sultane Mahpéri, Dynasties de Turquie médiévale I.

2010 : Mes Istamboulines, Récits, essais, nouvelles.

2012 : Janus Istanbul, pièce de théâtre musical, livre et CD d’Erol Köseoglu.

2013 : Gisèle Durero-Köseoglu présente un roman turc de Claude Farrère,  L’Homme qui assassina, roman de Farrère et analyse.

2015 : Parution février: Sultane Gurdju Soleil du Lion, Dynasties de Turquie médiévale II.

 

 

 

Recherche

Pages + Türkçe Sayfaları