Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 23:00

C’était il y a très longtemps, presque trois décennies, la première fois où j’ai été invitée dans une maison turque.

A l’époque, celui qui allait devenir mon époux m’avait emmenée chez ses amis, un couple de jeunes mariés.

J’entre dans la cuisine, et là, stupéfaction ! Le réfrigérateur, dont le dessus est recouvert d’un immense napperon retombant sur les côtés et la poignée gainée d’une housse multicolore au crochet, est aussi agrémenté d’une multitude de décorations : de petits fruits et légumes, certains  réalisés en pâte à sel peinte, d’autres confectionnés au crochet et collés sur des aimants.


 

TR ÖZET : 1983’de, Türkiye’ye geliyorum. Bir hanım beni evinde davet ediyor. Mutfağına girince, çok şaşırdım: buzdolabının üstünde, işlemeli bir örtü, kapı kolunda örgü bir kılıf ve buzdolabının kapısı üstünde, süsler! O zaman’a kadar, hayatımda hiç görmediğim şeyler! Buzdolabı süsleri, el işi' ydi, soğuk hamur'dan veya 'veya örgü işi.

 

Buzdolabı süsler ne zaman, hangi ülkede başladı? Bilmiyorum ama 1983'de İstanbul’da vardı. Pazar’da satılıyordu.

Fransa’ya döndüğüm zaman, ailemin hanımlara anlattım. Sonra, herkes istedi… Görünce, hanımlar bayılıyordu ve hediye olarak Fransa’ya götürdüm.

 

Sonra, buzdolabı süsleri “manyet” adını aldı, her yerde, her ülke’de, turistik eşya olarak satılıyor…

  DSC03247

 

Le plus ancien  que j’aie pu conserver de cette lointaine époque, la plupart des autres s’étant brisés au fil des ans, une poire en pâte à sel

En eski, soğuk hamur'dan bir armut (1982)


  Je ne possède plus aucun magnet au crochet mais ils ressemblaient à celui-ci, dont j’ai trouvé la photo sur blogcu.com

Örgü isi buzdolabı süsü artik bende yok ama bunlara benzıyordu ( resim blogcu'dan aldım)

 

1232746757veggieset.jpg 

C’était la première fois de ma vie que je voyais ce que l’on nomme aujourd’hui des “magnets.”

  DSC03244.JPG

Champignons de 1990

  Mantar, 1990

 

Dans quel pays et quand les magnets ont-ils été crées ? Je l’ignore. Mais à Istanbul en 1982, les réfrigérateurs des dames turques étaient si coquets qu’on ne pouvait manquer de s’étonner. A cette époque, les magnets, réalisés à la main, se vendaient sur les marchés au milieu des articles de cuisine.

 DSC03246.JPG

Petits amoureux en pâte à sel

Soğuk hamur'dan şirin sevgililer

 

  Lorsque je retournai en France, je ne manquai pas de décrire ces ornements aux femmes de mon entourage, si bien que toutes me demandèrent de leur en rapporter et les petits légumes et fruits de Turquie se mirent à fleurir sur certains réfrigérateurs de la Côte d’Azur. DSC03245.JPG

Raisins de 1995 en pâte à sel

Soğuk hamur'dan üzüm (1995)

 

Et puis un jour, beaucoup plus tard, je ne me rappelle plus quand, on commença à trouver des magnets partout, jusqu’à ce qu’ils ne deviennent carrément une industrie touristique dans la plupart des pays…

 

Moulins de Bodrum en résine

 

DSC03239.JPG

DSC03240.JPG


Pour les amoureux de Mevlânâ…

 DSC03242.JPG


DSC03243.JPGUn  janissaire …

 DSC03241.JPG

 

Venu de Safranbolu, un bébé dont le berceau est confectionné dans une demi coquille de noix...


magnette22

 

Maison de Safranbolu

 

STP64969.JPG

 

Pour informations sur mes livres, mon site : link

Partager cet article

Repost 0
Published by Gisèle, écrivain d’Istanbul - dans L'Istanbul de Gisèle

Présentation

  • : Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • : Bienvenue sur le blog de Gisèle, écrivaine vivant à Istanbul. Complément du site www.giseleistanbul.com, ce blog est destiné à faire partager, par des articles, reportages, extraits de romans ou autres types de textes, mon amour de la ville d’Istanbul, de la Turquie ou d'ailleurs...
  • Contact

Gisèle Durero-Koseoglu Blog 1

  • Gisèle Durero-Koseoglu Blog 2
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu).
Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu). Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...

Livres de Gisèle Durero-Köseoglu

2003 : La Trilogie d’Istanbul I,  Fenêtres d’Istanbul.

2006 : La Trilogie d’Istanbul II, Grimoire d’Istanbul.

2009 : La Trilogie d’Istanbul II, Secrets d’Istanbul.

2004 : La Sultane Mahpéri, Dynasties de Turquie médiévale I.

2010 : Mes Istamboulines, Récits, essais, nouvelles.

2012 : Janus Istanbul, pièce de théâtre musical, livre et CD d’Erol Köseoglu.

2013 : Gisèle Durero-Köseoglu présente un roman turc de Claude Farrère,  L’Homme qui assassina, roman de Farrère et analyse.

2015 : Parution février: Sultane Gurdju Soleil du Lion, Dynasties de Turquie médiévale II.

 

 

 

Recherche

Pages + Türkçe Sayfaları