Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2011 5 23 /12 /décembre /2011 22:56

     Lever de soleil annonçant un printemps… hivernal. Avec une aile d’ange dans le ciel…

IMGP0664      Que vais-je faire aujourd’hui ? Mes achats de Noël et j’en profiterai pour observer les réactions des Stambouliotes à la loi mémorielle française votée hier. Evidemment, tout ce qui est écrit dans cet article correspond à mes impressions personnelles, je peux me tromper, je  ne suis ni journaliste ni sociologue...

IMGP0690.JPG

 Je me rends d’abord au centre commercial Cevahir.

IMGP0691.JPG

Un stand vend des parfums d’Arabie. Les flacons sont dignes des Mille et une Nuits. Et les  fragrances des harems d’Orient : ambre, musc et jasmin !

      Dans un magasin, une dame qui choisit pour une petite fille une robe d’une célèbre marque française marquée d’une tour Eiffel, me demande mon avis car elle hésite entre deux modèles.
« Vous êtes française ?
– Oui.
- Ah ! Les Français ! répond-elle en dodelinant de la tête.
- Pourtant, vous êtes en train d’acheter un habit français ?
-Vous savez, tout ça, ce sont les politiciens ! Nous… Ce ne sont pas nos affaires…» 
  

IMGP0671

    Certaines personnes ne semblent même pas vraiment au courant de ce qui se passe.  Une vendeuse, reconnaissant à mon accent que je suis française, me demande : « C’est quoi, ce qu’ils ont dit sur nous en France ? Vous savez, vous ? »

IMGP0669

En début d’après-midi, il pleut à Taksim et les illuminations sont allumées comme en soirée.

IMGP0620.JPG

La dame de Cezayir Sokak demeure stoïque sous les gouttelettes…

     Je fais un tour à Beyoglu. Les télés françaises affirment qu’à Istanbul, aujourd'hui, on ne parlait que de "ça". Mes observations, après une journée de promenade dans différents quartiers de la ville : mis à part les représentants officiels, les journalistes politiques et un groupe d’environ 200 personnes manifestant devant le Consulat de France, la majorité des gens ne semblent pas trop se passionner pour le sujet. La crise diplomatique entre la France et la Turquie ne les étonne pas : « Ce n’est pas la première fois… c’est toujours comme ça… »  

photo-Apollon.jpg

 Photo du studio Apollon, 1902

En fin d’après-midi, mes pas me conduisent à Kurtulus, dans le quartier arménien, où s’activent les préparatifs de Noël.

IMGP0673.JPG

Vitrine du magasin Hobby, à Kurtulus.

IMGP0675.JPG

On y trouve tout ce qu’on peut imaginer pour décorer la maison…

IMGP0677.JPG

Vaisselle, Pères Noël, bibelots, fleurs artificielles, nappes…

STP64816

Photographie réalisée par les fameux photographes arméniens, les Frères Abdullah, 1890

abdullah-photo-2.jpg 

Le vote de l’assemblée française intéresse-t-il les Arméniens d’Istanbul ? Je ne peux répondre vraiment à cette question, n'ayant pas parlé avec un nombre suffisant de personnes. Je ne fais que recueilir quelques paroles.

phebus-1.jpg Photo du studio Phébus en 1901

    Je discute avec un commerçant que je connais bien : « Vous savez... me dit-il, avec un signe de la main. Ce n’est pas l’affaire de la France. Nous, la Turquie, on ne l’a jamais quittée. Ici, on vit les uns avec les autres. Mon voisin du dessus est juif et celui du dessous, musulman. On a toujours vécu comme ça. Qu’est-ce qu’ils peuvent comprendre, en France… De toute façon, 50 députés présents sur combien ? Plus de 500 ? Nous, ce qu’on voudrait, c’est qu’il y ait un jour une vraie discussion…  mais ici… en Turquie… »   STP64823.JPGLes bouquets de fleurs de la gitane…

Les magasins grouillent de monde ; qu’est-ce qui semble intéresser le plus les Stambouliotes aujourd’hui ? Acheter leurs cadeaux de fin d’année ? STP64693

   Ce soir, cependant, l’émission de CNN Türk « Ne oluyor » (Qu’est-ce qui se passe ?) présentée par Şirin Payzin, réunissait  autour de la même table l’ancien ambassadeur Şükrü Elekdağ, le juriste de droit international Hüseyin Pazarcı, l’historien Cemal Uşsat, le journaliste arménien Etyen Mahçupyan et Garo Paylan, directeur d’une école arménienne.  Ils étaient tous d’accord sur un même point : c’est entre les Turcs et les Arméniens et en Turquie que le débat devra être mené..

IMGP0698En attendant, ce que l'on peut souhaiter pour 2012 : la paix et l'amitié, la tolérance et la conciliation. Et Joyeuses fêtes à tous et toutes...  

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gisèle, écrivain d’Istanbul - dans L'Istanbul de Gisèle Arméniens

Présentation

  • : Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • : Bienvenue sur le blog de Gisèle, écrivaine vivant à Istanbul. Complément du site www.giseleistanbul.com, ce blog est destiné à faire partager, par des articles, reportages, extraits de romans ou autres types de textes, mon amour de la ville d’Istanbul, de la Turquie ou d'ailleurs...
  • Contact

Gisèle Durero-Koseoglu Blog 1

  • Gisèle Durero-Koseoglu Blog 2
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu).
Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu). Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...

Livres de Gisèle Durero-Köseoglu

2003 : La Trilogie d’Istanbul I,  Fenêtres d’Istanbul.

2006 : La Trilogie d’Istanbul II, Grimoire d’Istanbul.

2009 : La Trilogie d’Istanbul II, Secrets d’Istanbul.

2004 : La Sultane Mahpéri, Dynasties de Turquie médiévale I.

2010 : Mes Istamboulines, Récits, essais, nouvelles.

2012 : Janus Istanbul, pièce de théâtre musical, livre et CD d’Erol Köseoglu.

2013 : Gisèle Durero-Köseoglu présente un roman turc de Claude Farrère,  L’Homme qui assassina, roman de Farrère et analyse.

2015 : Parution février: Sultane Gurdju Soleil du Lion, Dynasties de Turquie médiévale II.

 

 

 

Recherche

Pages + Türkçe Sayfaları