Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 13:43

Chez les anciens Turcs, ainsi que chez de nombreux peuples, depuis l’Asie mineure jusqu'à l’Asie centrale,  le 21 mars était célébré par la fête d’origine perse nommée «  Nevruz ».

SAM 0703

 La coutume des oeufs peints existe aussi chez certains Turcs, par exemple chez les Azeris

En Turquie, à cause de l’équinoxe de printemps, le 21 mars était autrefois fêté comme un Jour de l’An et a inspiré une multitude de musiques et de poèmes, sous les Seldjoukides puis chez les Ottomans.

site-Tarihten-Notlar.jpg

  Photo Internet du site Tarihten Notlar

Et aujourd’hui, à Istanbul ? Pas de célébration dans mon quartier, aussi me contenterai-je de quelques impressions de ce premier jour de printemps... 

La question surréaliste du 21 mars : à quoi sert donc cette chaise que l’on a posée sur le rebord du toit d’en face ? Est-ce une sorte de nid d’aigle téméraire  destiné à mieux humer l’air du printemps ?

SAM_0679.JPG

Mon pigeon familier : vient-il m’annoncer le printemps ou me signifier qu’il n’a plus de graines ? SAM_0654.JPG

Un festival de fleurs : Le fleuriste de ma rue s’est mis au diapason du soleil…

SAM_0664.JPG

Une vision sortie tout droit des siècles précédents : Des gitanes assises sur le trottoir sont en train d’étamer les cuivres. Le danger de leurs manipulations est aussi impressionnant que leur savoir-faire : décapage à la soude caustique  brûlante,  dans des vapeurs à couper le souffle, nausées et maux de tête ne m’ont pas quittée depuis le moment où je suis restée près d’elle, assez longtemps, il est vrai, pour les regarder travailler…

SAM_0695.JPG

Pour se nettoyer, les mains, elles se les frottent avec le sable qu’elles ont trouvé sous les pavés du trottoir (qu’elles ont  déscellés…) SAM_0686.JPG

Habillage à l’étain qu’elles font fondre sur des braises… Le cuivre chauffé à blanc est tenu par une longue pince, pas de gants… Sachez que leur façon de travailler pour le moins rustique… et obsolète… leur sert ensuite d’imparable argument pour demander un paiement faramineux au néophite qui s'est aventuré à leur donner un cuivre à étamer… (moi…)

SAM 0700

Les chats errants et le chien de rue  : ils ont leurs protecteurs ; à l’entrée d’un immeuble, de bonnes âmes leur ont aménagé un abri ( la niche du chien est en-dessous)… 

SAM_0662.JPG

Janus Istanbul dans une librairie de Nişantaşı : pas encore déballé mais... chouette, ils n’ont pas lésiné sur le nombre…

SAM_0677.JPG

Des matous hiératiques sur un vieux mur... Ah, les rayons du printemps !

STP63572.JPG

Des souhaits à foison : autrefois, la coutume voulait qu'on enterre sous un rosier, le 21 mars, le petit bout de papier sur lequel on avait écrit son voeu ; réalisation garantie, dit-on... Allez, vite, sus au rosier !  

STP60612-copie-1.JPG 

 

Lisez la pièce de théâtre musical JANUS ISTANBUL

Livre+CD des musiques et chansons

Le livre que vous pouvez lire en écoutant la musique de Erol Köseoglu !

Janus Istanbul

 janus CD

Partager cet article

Repost 0
Published by Gisèle, écrivain d’Istanbul - dans L'Istanbul de Gisèle

Présentation

  • : Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • : Bienvenue sur le blog de Gisèle, écrivaine vivant à Istanbul. Complément du site www.giseleistanbul.com, ce blog est destiné à faire partager, par des articles, reportages, extraits de romans ou autres types de textes, mon amour de la ville d’Istanbul, de la Turquie ou d'ailleurs...
  • Contact

Gisèle Durero-Koseoglu Blog 1

  • Gisèle Durero-Koseoglu Blog 2
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu).
Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu). Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...

Livres de Gisèle Durero-Köseoglu

2003 : La Trilogie d’Istanbul I,  Fenêtres d’Istanbul.

2006 : La Trilogie d’Istanbul II, Grimoire d’Istanbul.

2009 : La Trilogie d’Istanbul II, Secrets d’Istanbul.

2004 : La Sultane Mahpéri, Dynasties de Turquie médiévale I.

2010 : Mes Istamboulines, Récits, essais, nouvelles.

2012 : Janus Istanbul, pièce de théâtre musical, livre et CD d’Erol Köseoglu.

2013 : Gisèle Durero-Köseoglu présente un roman turc de Claude Farrère,  L’Homme qui assassina, roman de Farrère et analyse.

2015 : Parution février: Sultane Gurdju Soleil du Lion, Dynasties de Turquie médiévale II.

 

 

 

Recherche

Pages + Türkçe Sayfaları