Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 22:00

 

          Ce fut une merveilleuse aventure : participer à la pièce de théâtre musical montée à Istanbul en 2009 par François Baril avec la troupe du Lycée Pierre Loti. Notre metteur en scène avait choisi une célèbre pièce musicale turque traduite en français, l’Epopée d’Ali de Kechan.

 Affiche

 

          La troupe des acteurs était constituée ; il ne restait plus qu’à trouver les musiciens. Aussi François Baril décide-t-il de faire appel à quelques professeurs du lycée passionnés de musique, amateurs ou « pro » mais tous volontaires enthousiastes pour se lancer dans cette formidable expérience.   

 Groupe-repet.JPG

  

           Notre groupe en studio : De gauche à droite : Gisèle Durero-Köseoglu (moi-même, accordéon) ; François Baril, metteur en scène ; Daniel Chauchat, basse ; Erol Köseoglu, guitare électrique et batterie ; Frédéric Boerkmann, clavier ; José Blasco, guitare électrique ; Sebnem Poryali, flûte.

 

           Quant aux arrangements destinés à adapter en rock ou funk les morceaux de musique turque, ils sont réalisés par Erol Köseoglu, mon fils cadet, que François Baril nomme sur-le-champ "chef d'orchestre".

  

Erol-batterie--st.JPG 

           Nous répétons tous ensemble d’octobre à mai, le lundi soir de 19h à 22h. Trois d’entre nous sont des « pros » par leur niveau (José et Sebnem) ou « presque pro » ( Erol) mais les trois autres, dont je fais partie, des amateurs.

Que d’heures de travail, d’un lundi à l’autre, pour arriver à préparer les morceaux ! Répéter et répéter encore des musiques parfois difficiles car le lundi, il faudra jouer « en groupe » et pour un amateur, cela implique de connaître les partitions par cœur, sinon, c’est « la purée » ... (Et puis, Erol nous a concocté de ces partitions pleines de dièses… Pour moi, les basses les plus malaisées de l’accordéon, j’en ai des sueurs froides, est-ce que mes doigts parviendront à voler sans encombre, le jour de la représentation, avec le stress, du « la dièse » au « la naturel » ? Sans parler de certains rythmes « alla turca » qu’il a conservés, du genre 6/8 ? Gloups ! Komen ke sa se jou se truc ? Quand on a des oreilles formées jadis au piano avec les exercices de Magdalena Bach ou les valses de Chopin...)

          La satisfaction alterne avec le découragement mais nous savons que nous avons un défi à relever, il faut y arriver, nous y arriverons. Erol-Gisele-musique.JPG

 

          Je savoure cette chance unique qui m’est offerte de pouvoir jouer dans un groupe avec un de mes fils…

            La pièce est représentée la première fois en mai 2009 au théâtre Semaver de Kocamustafapasa à Istanbul puis dans la cour du lycée Pierre Loti pour le festival de l’école.

Orchestre-ist.JPG

            Les six musiciens de notre orchestre en « gitans des banlieues d’Istanbul », en mai 2009

         

             Au mois de novembre 2009, le stress monte : la troupe va jouer trois représentations de l'Epopée d'Ali de Kechan à Paris pour la Saison de la Turquie.

troupe paris 2009

             Dernière répétition avant la représentation : concentration maximale

 Sebnem-Gisele.jpg

                                                                                         Sebnem et moi...        

 

2

                                                                                Daniel, José et Frédéric...

3.jpg

                                                                                             Erol

  

         Bon, le défi a été relevé… 

         Et c’est déjà la dernière représentation… 

 final

 

           Les acteurs vont poursuivre leur chemin et enchaîner sur nouvelle pièce, qui ne sera pas musicale, cette fois ; les musiciens « pro » ont leurs activités ; quant aux musiciens amateurs, nous nous sentons nostalgiques, « dans le vide ».

          Vivement qu’un autre projet se présente pour qu’on puisse à nouveau « faire de la musique » !!!

 

4-copie-1.JPG

 

Partager cet article

Repost 0

Présentation

  • : Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • : Bienvenue sur le blog de Gisèle, écrivaine vivant à Istanbul. Complément du site www.giseleistanbul.com, ce blog est destiné à faire partager, par des articles, reportages, extraits de romans ou autres types de textes, mon amour de la ville d’Istanbul, de la Turquie ou d'ailleurs...
  • Contact

Gisèle Durero-Koseoglu Blog 1

  • Gisèle Durero-Koseoglu Blog 2
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu).
Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu). Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...

Livres de Gisèle Durero-Köseoglu

2003 : La Trilogie d’Istanbul I,  Fenêtres d’Istanbul.

2006 : La Trilogie d’Istanbul II, Grimoire d’Istanbul.

2009 : La Trilogie d’Istanbul II, Secrets d’Istanbul.

2004 : La Sultane Mahpéri, Dynasties de Turquie médiévale I.

2010 : Mes Istamboulines, Récits, essais, nouvelles.

2012 : Janus Istanbul, pièce de théâtre musical, livre et CD d’Erol Köseoglu.

2013 : Gisèle Durero-Köseoglu présente un roman turc de Claude Farrère,  L’Homme qui assassina, roman de Farrère et analyse.

2015 : Parution février: Sultane Gurdju Soleil du Lion, Dynasties de Turquie médiévale II.

 

 

 

Recherche

Pages + Türkçe Sayfaları