Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 22:00

Cet article est en ligne aujourd'hui sur le Petit Journal d'Istanbul link

Que signifie aujourd’hui, à Istanbul, le nom de Pierre Loti ? C’est ce dont j’ai voulu me rendre compte en me rendant sur les lieux perpétuant la mémoire du célèbre écrivain français. 

   

Printemps-2012-0092.JPG 

 Tout d’abord, rappelons que Pierre Loti  a effectué sept séjours à Istanbul à la fin du XIX siècle et au début du XXe et qu’il a  consacré, sans compter ses écrits courts, six œuvres importantes à l’évocation de la Turquie, dont les plus célèbres sont Aziyadé (1879), Fantôme d’Orient (1902) et Les Désenchantées (1906).  

 

aziyade-couverture.jpg

 

Ajout de 2015: mon blog étant un peu pillé par certaines personnes écrivant sur Istanbul en France, j'ai réduit le texte des articles...

 

 

Image--33--copie-2.jpg

 

 

Image--41-.jpg

 

Mais se souvient-on encore de Loti en 2012 ?

 

Me voilà donc effectuant un pèlerinage, au départ d’un endroit célèbre (qui est aussi mon lieu de travail) immortalisant le nom du grand écrivain turcophile, le Lycée français Pierre Loti d’Istanbul à Tarabya, situé dans le parc de l’ancienne résidence d’été des Ambassadeurs de France, dont ne subsiste que le bâtiment autrefois affecté à l’intendance, puisque le palais a été détruit par un incendie en 1913.

  

Tarabya 6

 

Promenade à Eyüp pour me désaltérer au célèbre Café Pierre Loti. La jolie maison de bois serait une de celles où l’auteur rencontrait Aziyadé, lors de son premier séjour, en 1876. 

 

 Printemps-2012-0105.JPG 

   

 

 Printemps-2012-0110.JPG  

 La demeure mitoyenne a été transformée en boutique où l’on vend des objets souvenirs… et des livres de Loti… en anglais… je dois feuilleter de nombreux exemplaires du rayon avant de trouver les romans « turcs » de Loti en français !

 

 Image--36--copie-1.jpg

 

  Comme je me fais photographier à l’entrée, sous le panneau de bois peint affichant le nom de Pierre Loti, un vieil homme s’approche et me demande : « C’est qui, ce Pierre Loti ? Vous le savez, vous ? Quelqu’un vient de dire que c’était un écrivain. C’est vrai ? » 

 

juin-2011 0114

 

 

Printemps-2012-0121.JPG 

  

   

Image--40-.jpg 

  

 

Rappel :

La pièce de théâtre musical JANUS ISTANBUL, Livre+CD des musiques et chansons, est sortie en mars. Le livre que vous pouvez lire en écoutant la musique de Erol Köseoglu ! ( parution de la version turque avec CD, bientôt…)

 Janus Istanbul

 Le roman historique La Sultane Mahpéri, qui porte sur le Moyen-Age turc, a été réédité. mh 11 07 25 01 on

  La Trilogie d'Istanbul-copie-1

Mes Istamboulines petite résolution-copie-1

Partager cet article

Repost 0
Published by Gisèle, écrivain d’Istanbul - dans L'Istanbul de Gisèle Pierre Loti

Présentation

  • : Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • : Bienvenue sur le blog de Gisèle, écrivaine vivant à Istanbul. Complément du site www.giseleistanbul.com, ce blog est destiné à faire partager, par des articles, reportages, extraits de romans ou autres types de textes, mon amour de la ville d’Istanbul, de la Turquie ou d'ailleurs...
  • Contact

Gisèle Durero-Koseoglu Blog 1

  • Gisèle Durero-Koseoglu Blog 2
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu).
Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu). Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...

Livres de Gisèle Durero-Köseoglu

2003 : La Trilogie d’Istanbul I,  Fenêtres d’Istanbul.

2006 : La Trilogie d’Istanbul II, Grimoire d’Istanbul.

2009 : La Trilogie d’Istanbul II, Secrets d’Istanbul.

2004 : La Sultane Mahpéri, Dynasties de Turquie médiévale I.

2010 : Mes Istamboulines, Récits, essais, nouvelles.

2012 : Janus Istanbul, pièce de théâtre musical, livre et CD d’Erol Köseoglu.

2013 : Gisèle Durero-Köseoglu présente un roman turc de Claude Farrère,  L’Homme qui assassina, roman de Farrère et analyse.

2015 : Parution février: Sultane Gurdju Soleil du Lion, Dynasties de Turquie médiévale II.

 

 

 

Recherche

Pages + Türkçe Sayfaları