Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 23:00

Sur les rives de la Nervia, à quelques kilomètres de Vintimille, se dressent plusieurs villages médiévaux dont on a su préserver l’authenticité et dont la beauté sauvage me fascine.

La chanson de geste  se décline dans toute la vallée. 

  SAM_2490.JPG

Dans le village presque désert d’Isolabona, vous pourrez errer dans le labyrinthe de  venelles obscures, aux façades noires, presque complètement fermées à la lumière du jour.

SAM_2475.JPG

A Dolceacqua, sur la rive gauche du torrent, se dressent les ruines magistrales du vieux château édifié par les comtes de Vintimille puis devenu en 1270 le fief de la puissante famille génoise des Doria pour enfin, suite à des conflits locaux, tomber, au XVI e siècle,  dans l’escarcelle de la Maison de Savoie et être ensuite rattaché au Comté de Nice en 1818. 

Image--53--copie-1.jpg

 

Carte postale

 SAM_2503-copie-1.JPG

 

 La citadelle a sa légende : Lucrézia, une jeune mariée, mourut pour avoir refusé de passer  sa nuit de noces avec le seigneur du château.  

 

SAM_2510-copie-1.JPG 

Pour la venger, son fiancé partit menacer le marquis qui jura de ne plus chercher à exercer son droit de cuissage. Pour commémorer cet événement, chaque année, le 16 août, les femmes confectionnent la « michetta », une brioche qui avait à l’origine la forme d’un sexe de femme.

 

Image--56--copie-1.jpg

 

Musarder dans Dolceacqua  vous entraîne dans une fantastique  remontée dans le temps. Les ruelles, abruptes, escarpées, mystérieuses, sont bordées de hautes et étroites maisons de pierre à plusieurs étages, reliées entre elles par des cintres qui  les obscurcissent.  

SAM 2509

Dans d’autres, fermées comme des tunnels, ne luit que le lumignon éclairant une Vierge dans une niche. 

SAM_2511-copie-1.JPG

   SAM 2521

 Ce village romantique a inspiré de nombreux artistes, en particulier Claude Monet, qui immortalisa en 1884 le célèbre pont.  

 

Monet.jpg

  Quant au bourg d’Apricalle, juché sur un piton rocheux, chapeauté par le château de Lucertola, datant du XIe siècle, il couronne cette épopée, par sa surprenante architecture et par ses mythes de sorcières qui l’ont fait surnommer le « Salem de Ligurie ».

 

SAM_2524.JPG

 

Des lieux où à chaque instant, on peut s’attendre à voir surgir des chevaliers en armure.

 

SAM_2527.JPG

 

Des lieux pour rechercher l’inspiration, s’abandonner  à l’art et à la poésie.

 

SAM_2529.JPG

 

Des lieux surtout pour flâner en rêvant …

 

Image (57)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gisèle, écrivain d’Istanbul - dans Lieux aimés Italie Dolceaqua

Présentation

  • : Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • : Bienvenue sur le blog de Gisèle, écrivaine vivant à Istanbul. Complément du site www.giseleistanbul.com, ce blog est destiné à faire partager, par des articles, reportages, extraits de romans ou autres types de textes, mon amour de la ville d’Istanbul, de la Turquie ou d'ailleurs...
  • Contact

Gisèle Durero-Koseoglu Blog 1

  • Gisèle Durero-Koseoglu Blog 2
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu).
Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu). Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...

Livres de Gisèle Durero-Köseoglu

2003 : La Trilogie d’Istanbul I,  Fenêtres d’Istanbul.

2006 : La Trilogie d’Istanbul II, Grimoire d’Istanbul.

2009 : La Trilogie d’Istanbul II, Secrets d’Istanbul.

2004 : La Sultane Mahpéri, Dynasties de Turquie médiévale I.

2010 : Mes Istamboulines, Récits, essais, nouvelles.

2012 : Janus Istanbul, pièce de théâtre musical, livre et CD d’Erol Köseoglu.

2013 : Gisèle Durero-Köseoglu présente un roman turc de Claude Farrère,  L’Homme qui assassina, roman de Farrère et analyse.

2015 : Parution février: Sultane Gurdju Soleil du Lion, Dynasties de Turquie médiévale II.

 

 

 

Recherche

Pages + Türkçe Sayfaları