Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 19:44

 

Alexandre Dumas nous racontait, dans son roman La Tulipe noire, comment le héros Cornélius, qui aurait dû lutter pour reconquérir le pouvoir perdu par sa famille, préférait, indifférent à la politique et victime de la « tulipomanie », consacrer toute son énergie à la fabrication d’une tulipe noire !

 

Catalogue-Meilland.jpgPhoto du catalogue horticole Meilland

 

Dans le langage des fleurs, la tulipe symbolise la déclaration d’amour ; blanche, il s’agit d’un amour platonique ; jaune, d’une question posée à la personne aimée ; rouge, d’un aveu d’amour fou. Et noire, me direz-vous ? Elle représente la souffrance !

C’est donc ce symbole que j’ai choisi pour exprimer mon chagrin du jour !

 

CENSURE

 

STP61438.JPGTulipes du Parc de Yıldız

 

 

Guirlande-5.jpgCouverture du livre La Guirlande de Julie, Robert Laffont


Je terminerai sur une note moins grave. Le duc de Montausier , très épris de Julie d'Angennes,  surnommée dans les Salons de la Préciosité « l’incomparable Julie », fit réaliser pour sa belle, à partir de 1638, La Guirlande de Julie, un livre de poèmes calligraphiés à la main et illustrés de belles planches sur vélin.

 

Guirlande1.jpg

Couverture du livre La Guirlande de Julie, réédition chez Robert Laffon en 1991

 

La particularité de cette merveille ? Chaque fleur vante une des qualités de Julie !

Voici donc deux madrigaux où la tulipe personnifiée fait l’éloge de Julie :

 

 

Guirlande-3-copie-2.jpg

 

 La Tulipe flamboyante 

 

Permettez-moi, belle Julie,

De mêler mes vives couleurs

À celles de ces rares fleurs

Dont votre tête est embellie :

Je porte le nom glorieux

Qu’on doit donner à vos beaux yeux

Guirlande-2.jpg

 La Tulipe, au soleil 

 

Bel Astre à qui je dois mon être et ma beauté,
            Ajoute l'immortalité
            A l'éclat non pareil dont je suis embellie,
            Empêche que le Temps n'efface mes couleurs :
            Pour trône donne-moi le beau front de Julie
            Et si cet heureux sort à ma gloire s'allie,
            Je serai la Reine des Fleurs.

 

 

Guirlande-4.jpgIllustration du livre La Guirlande de Julie, Robert Laffont

Partager cet article

Repost 0
Published by Gisèle, écrivain d’Istanbul - dans Articles, Essais, Commémorations

Présentation

  • : Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • : Bienvenue sur le blog de Gisèle, écrivaine vivant à Istanbul. Complément du site www.giseleistanbul.com, ce blog est destiné à faire partager, par des articles, reportages, extraits de romans ou autres types de textes, mon amour de la ville d’Istanbul, de la Turquie ou d'ailleurs...
  • Contact

Gisèle Durero-Koseoglu Blog 1

  • Gisèle Durero-Koseoglu Blog 2
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu).
Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu). Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...

Livres de Gisèle Durero-Köseoglu

2003 : La Trilogie d’Istanbul I,  Fenêtres d’Istanbul.

2006 : La Trilogie d’Istanbul II, Grimoire d’Istanbul.

2009 : La Trilogie d’Istanbul II, Secrets d’Istanbul.

2004 : La Sultane Mahpéri, Dynasties de Turquie médiévale I.

2010 : Mes Istamboulines, Récits, essais, nouvelles.

2012 : Janus Istanbul, pièce de théâtre musical, livre et CD d’Erol Köseoglu.

2013 : Gisèle Durero-Köseoglu présente un roman turc de Claude Farrère,  L’Homme qui assassina, roman de Farrère et analyse.

2015 : Parution février: Sultane Gurdju Soleil du Lion, Dynasties de Turquie médiévale II.

 

 

 

Recherche

Pages + Türkçe Sayfaları