Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2012 6 29 /09 /septembre /2012 21:44

 On sait depuis longtemps que les dieux de l’Olympe ne se nourrissaient que de nectar et d’ambroisie. Or, il se trouve que justement, je suis une passionnée de l’ambroisie… ou de miel, devrais-je dire…

 

Voir mon premier article sur ce sujet  «  Du miel ou de l’or » du 3 novembre 2011 : http://gisele.ecrivain.istanbul.over-blog.com/article-du-miel-ou-de-l-or-87778549.html

 

Mais attention, le miel dont je vais vous parler n’est pas celui vendu à bas prix dans les supermarchés  et qui n’est en réalité qu’un piteux sirop de glucose bien souvent importé de Chine…  

 

Le miel dont il s’agit est le miel dit « biologique », soit un produit naturel récolté par des apiculteurs passionnés par leur art et ne donnant à leurs abeilles ni sucre ni aucune autre substance nutritive.

  

Précisons que ce miel biologique est abondamment produit en France ; j’ai trouvé sur Internet de nombreux sites d’apiculteurs français le produisant. Il est évident que si je vivais en France, c’est celui que je consommerais ; rien de tel que le produit du terroir qui n’a pas voyagé…  mais vivant en Turquie, je choisis de vous présenter les miels turcs…

 

La Turquie fait partie des pays où la production de miel biologique est  importante ; la raison en est que le pays, très étendu, comporte encore de multiples zones peu habitées ; le miel est souvent récolté à de hautes altitudes, loin de toute agglomération, pollution et pesticides…

 

Voilà donc les catégories de miels turcs les plus réputés :

 

Le miel « millefleurs » des prairies des montagnes du Taurus, à  Egricayir, province de Mersin : récompensé par de nombreux prix internationaux, il est produit lorsque les abeilles butinent les fleurs nouvelles à la fonte des neiges.   

 

egricayirbal.com.jpg

Photo du site egricayirbali.com  

  

SAM_2262.JPG

 Cette région produit aussi du miel de lavande, de caroubier…

 Les miels de thym ou de fleur d’oranger de Datça :   

ETE-2012-0051.JPG

  

ETE-2012-0064.JPG

Le  miel « sauvage » (Karakovan)  des montagnes de Kaçkar, dans la région de Rize et des villages Borçka et Macahel d’Artvin :  

rizedeyiz.com.jpg

Photo des montagnes de Rize sur le site rizedeyiz.com

 

Les ruches, en forme de tonneau,  sont placées vides dans les arbres pour les préserver des ours bruns ou sur des claies ; ce sont les abeilles qui fabriquent elles-mêmes les rayons de cire, que l'on consomme.  

 

 

ircortam.net.jpg

 Photo des montagnes d'Artvin sur le site ircortam.net

 

karagolbali.com-artvin.png

 Photo des ruches Borçka sur le site karagolbali.com

 

La qualité de ce miel est due à la multitude de plantes de montagne endémiques (autour de 350 sortes) butinées par des abeilles, entre 1500 et 3000 mètres d’altitude.  

rize-toprikackar.com.jpg

Photo du site toprikackar.com

 

Le plus célèbre et le plus cher est celui du village d’Anzer mais il vous en coûtera quand même près de 250 euros le kilo…

 

toprikackarbali.com.jpg

 Photo du site toprikackar.com

 

On produit aussi du miel de châtaignier, connu pour ses vertus thérapeutiques…

 

 

Une curiosité : le « miel fou » ou miel qui rend fou : produit dans la région de Trabzon et d’Ordu sur la Mer Noire, ancienne Colchide, pays de Médée, par des abeilles butinant le rhododendron pontique ou l’azalée sauvage…    

ormangulu.jpg

Photo du site altinbal.com

 

Je croyais que son existence n’était qu’une légende remontant à l’Antiquité, jusqu’à ce qu’une petite recherche sur Internet me permette de voir que certains apiculteurs en produisent  encore, bien que ce soit illégal. Utilisé, semble-t-il, comme médicament dans la médecine "traditionnelle", à la dose de moins d’un quart de cuillère à café par jour, il est très dangereux et provoque de graves intoxications…

 

Faruk-akba---karalahana.com.jpg Photo de Faruk Akbaş, sur le site karalahana.com, région d'Artvin...

 

En dehors de tous ces miels célèbres, il suffir de partir en promenade dans les campagnes turques pour pouvoir acheter directement à l'apiculteur du miel entièrement biologique... En vous souhaitant une ambroisie de lune de miel...

Partager cet article

Repost 0
Published by Gisèle, écrivain d’Istanbul - dans Articles Essais Commémorations miel Mer Noire

Présentation

  • : Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • : Bienvenue sur le blog de Gisèle, écrivaine vivant à Istanbul. Complément du site www.giseleistanbul.com, ce blog est destiné à faire partager, par des articles, reportages, extraits de romans ou autres types de textes, mon amour de la ville d’Istanbul, de la Turquie ou d'ailleurs...
  • Contact

Gisèle Durero-Koseoglu Blog 1

  • Gisèle Durero-Koseoglu Blog 2
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu).
Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu). Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...

Livres de Gisèle Durero-Köseoglu

2003 : La Trilogie d’Istanbul I,  Fenêtres d’Istanbul.

2006 : La Trilogie d’Istanbul II, Grimoire d’Istanbul.

2009 : La Trilogie d’Istanbul II, Secrets d’Istanbul.

2004 : La Sultane Mahpéri, Dynasties de Turquie médiévale I.

2010 : Mes Istamboulines, Récits, essais, nouvelles.

2012 : Janus Istanbul, pièce de théâtre musical, livre et CD d’Erol Köseoglu.

2013 : Gisèle Durero-Köseoglu présente un roman turc de Claude Farrère,  L’Homme qui assassina, roman de Farrère et analyse.

2015 : Parution février: Sultane Gurdju Soleil du Lion, Dynasties de Turquie médiévale II.

 

 

 

Recherche

Pages + Türkçe Sayfaları