Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 16:23

Non loin d’Urfa, au sud-est de la Turquie, sur un plateau d’apparence lunaire, se dresse le site néolithique de Göbeklitepe. 

DSC04020

Daté au carbone 14 de- 10000 Av. J-C, il apparait aujourd’hui comme le plus ancien site de civilisation connu au monde jusqu’à ce jour. Et son existence oblige à réviser tout ce que nous croyions savoir sur la date du néolithique et les compétences des hommes de cette époque. Ce complexe n’est pas isolé : dans la même région ont été découverts de nombreux endroits présentant des caractéristiques analogues. On serait peut-être en présence d’une importante civilisation, inconnue jusqu’alors, et dont on commence seulement à découvrir les vestiges ; il n’aurait pas fallu moins de trois ou cinq siècles pour tailler, transporter et mettre en place tous les mégalithes !

DSC04013.JPG

 Les archéologues au travail en train de passer la terre au tamis

Redécouvert en 1994 par un berger kurde (il avait déjà été remarqué par des archéologues dans les années soixante), le site de Göbeklitepe est fouillé depuis 1995 par des équipes américaines, allemandes et turques.

Constitué de plusieurs formes circulaires, il renferme ce que les archéologues considèrent comme le plus vieux temple de l’humanité ; quatre structures monumentales ont été en partie dégagées jusqu’à ce jour.

DSC04015.JPG

 Des piliers en forme de T, lourds chacun de 5 tonnes, soutenaient de formidables édifices, on estime que deux cents mégalithes sont encore enfouis sous la terre.

DSC04027.JPG

 Certains chercheurs émettent l’hypothèse que ce temple servait de lieu de réunion à certaines périodes de l’année pour y pratiquer des cérémonies rituelles, peut-être de type chamaniste, comme l’indiquent les représentations d’animaux et les dessins évoquant des champignons hallucinogènes. Il ne s’agissait donc pas d’une zone d’habitation mais d’un lieu de culte. D’autres supposent que le lieu aurait pu être un sanctuaire de culte des morts, un espace à « décharner » les cadavres, en les offrant en pâture aux bêtes sauvages. 

Des grues sculptées dans la pierre...  DSC04029

 

DSC04027-copie-1.JPG

Le plus grand mystère de Göbeklitepe : vers -8000, les hommes ont délibérément enfoui les temples sous un tumulus de terre, pour les faire disparaitre !

DSC04028.JPG

 Pour ceux qui imaginent que ce site pourrait être celui de l’éden biblique, inutile de se faire des illusions. Si les restes retrouvés témoignent d’un savoir-faire beaucoup plus développé que ce nous avions supposé jusqu’à ce jour, le mot « civilisation » n’est sans doute pas à prendre au sens où nous l’entendons aujourd’hui. En effet, des restes de sacrifices d’enfants, des traces de sang humain auraient été découverts…

Bref, si on m’offrait de monter  dans la machine à remonter le temps, ce ne serait sans doute pas à Göbeklitepe que je souhaiterais me rendre…

Mais certaines questions de manquent pas de poser : comment des hommes disposant d'outils rudimentaires ont-ils pu découper dans la pierre ces monolithes colossaux, aussi parfaitement sciés que s'ils l'avaient été par les instruments les plus modernes ? La réponse variera en fonction des certitudes de chacun. Certains avancent une hypothèse extra-terrestre...

DSC04034.JPG

Les animaux représentés sur les mégalithes prouvent que les humains d'il y a douze mille ans connaissaient la sculpture en ronde-bosse...

Partager cet article

Repost 0
Published by Gisèle, écrivain d’Istanbul - dans Lieux aimés

Présentation

  • : Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • : Bienvenue sur le blog de Gisèle, écrivaine vivant à Istanbul. Complément du site www.giseleistanbul.com, ce blog est destiné à faire partager, par des articles, reportages, extraits de romans ou autres types de textes, mon amour de la ville d’Istanbul, de la Turquie ou d'ailleurs...
  • Contact

Gisèle Durero-Koseoglu Blog 1

  • Gisèle Durero-Koseoglu Blog 2
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu).
Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu). Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...

Livres de Gisèle Durero-Köseoglu

2003 : La Trilogie d’Istanbul I,  Fenêtres d’Istanbul.

2006 : La Trilogie d’Istanbul II, Grimoire d’Istanbul.

2009 : La Trilogie d’Istanbul II, Secrets d’Istanbul.

2004 : La Sultane Mahpéri, Dynasties de Turquie médiévale I.

2010 : Mes Istamboulines, Récits, essais, nouvelles.

2012 : Janus Istanbul, pièce de théâtre musical, livre et CD d’Erol Köseoglu.

2013 : Gisèle Durero-Köseoglu présente un roman turc de Claude Farrère,  L’Homme qui assassina, roman de Farrère et analyse.

2015 : Parution février: Sultane Gurdju Soleil du Lion, Dynasties de Turquie médiévale II.

 

 

 

Recherche

Pages + Türkçe Sayfaları