Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 20:20

Avant de commencer, merci a tous ceux et celles qui vont voter pour Erol sur Castarprod et ont laissé de sympathiques commentaires...

 

C’est à Saint-Jean-Cap-Ferrat, dans le palais qui fut édifié au début du vingtième siècle par la baronne Ephrussi de Rothschild, que je suis allée passer une journée.

    Photo-du-site.jpg

   Photo du site du palais


Le palais, qui domine la baie de Villefranche, une des plus belles de la Cote d’Azur,  est une de ces extraordinaires demeures de la Belle Epoque, que l’on nommait autrefois des «  folies » de milliardaires car elles ont été  construites sans compter, dans le seul but de satisfaire les désirs d’une personne. Il a la particularité de posséder neuf jardins à thèmes différents dans lesquels vous pourrez musarder au gré de votre fantaisie.

  STP61464.JPG

 

  Il a l’avantage d’avoir été habité longtemps et d’avoir été conservé en l’état, ce qui fait que vous pouvez vous promener dans les appartements privés de la baronne en ayant l’impression d’être son invité.

Comme beaucoup de collectionneurs de la même époque, Béatrice Ephrussi de Rothschild était une passionnée d’art du XVIIIe siècle et elle a fait appel aux plus grands décorateurs ou antiquaires de son temps pour meubler sa maison.

 

STP61448.JPG

 

Grande admiratrice de Marie-Antoinette, elle aimait recevoir ses amies dans des robes copiées sur celles de la célèbre reine. Marie-Antoinette avait en effet un cahier spécial sur lequel étaient collés des échantillons de tissus de chacune de ses robes car elle en possédait tellement qu’il lui était impossible de se souvenir de toutes ; le matin, sa femme de chambre lui présentait le cahier et la reine choisissait les tenues qu’elle allait porter ce jour-là. Et Béatrice s’inspire de ce cahier pour faire confectionner par de célèbres tailleurs des reproductions des robes de la reine !

 

marie-antoinette.jpg

 

Elle rachète aussi dans les ventes aux enchères des objets personnels de la souveraine, par exemple sa table de jeu ou son secrétaire. Et comme son idole avait la folie du rose et du jaune, c’est dans ces deux couleurs que la baronne fait décorer sa maison.

 

STP61451.JPG

   

En flânant dans le parc, vous pourrez découvrir des jardins “à la française”, où les fleurs bordant les bassins dessinent de savantes figures géométriques ou une gigantesque roseraie dans laquelle les parfums sont si entêtants que vous aurez l’impression de prendre un bain d’eau de rose ; puis, un jardin du Moyen-âge où chuinte le bruit de l’eau des cascades.

  

STP61450.JPG

 Plus loin, un jardin espagnol évoquant un patio d’Andalousie avec son bassin rempli de plantes aquatiques ;

 

STP61471.JPG

 

et un  jardin japonais, avec ses bambous géants et ses pagodes de céramique, pour ne citer que ceux que j’ai préférés.

 

STP61455.JPG

Les bancs des allées sont le rendez-vous des amoureux. Car on raconte que pour être heureux en amour, il suffit de venir s’asseoir  un moment dans le petit Temple d’Aphrodite situé en haut du parc.

 

STP61459.JPG

Si vos pas vous conduisent sur la Côte d’Azur, ne manquez pas ce voyage romanesque dans un passé pas si lointain où on peut imaginer que, la nuit, des jardiniers déplantaient et replantaient avant l’aube les plates-bandes du parc pour qu’à son réveil, la baronne puisse admirer, quelle que soit la saison, des massifs de fleurs jaunes et roses…

 

STP61465.JPG

 

 

Pour des informations sur mes livres, voir mon site link

Partager cet article

Repost 0
Published by Gisèle, écrivain d’Istanbul - dans Lieux aimés

Présentation

  • : Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • : Bienvenue sur le blog de Gisèle, écrivaine vivant à Istanbul. Complément du site www.giseleistanbul.com, ce blog est destiné à faire partager, par des articles, reportages, extraits de romans ou autres types de textes, mon amour de la ville d’Istanbul, de la Turquie ou d'ailleurs...
  • Contact

Gisèle Durero-Koseoglu Blog 1

  • Gisèle Durero-Koseoglu Blog 2
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu).
Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu). Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...

Livres de Gisèle Durero-Köseoglu

2003 : La Trilogie d’Istanbul I,  Fenêtres d’Istanbul.

2006 : La Trilogie d’Istanbul II, Grimoire d’Istanbul.

2009 : La Trilogie d’Istanbul II, Secrets d’Istanbul.

2004 : La Sultane Mahpéri, Dynasties de Turquie médiévale I.

2010 : Mes Istamboulines, Récits, essais, nouvelles.

2012 : Janus Istanbul, pièce de théâtre musical, livre et CD d’Erol Köseoglu.

2013 : Gisèle Durero-Köseoglu présente un roman turc de Claude Farrère,  L’Homme qui assassina, roman de Farrère et analyse.

2015 : Parution février: Sultane Gurdju Soleil du Lion, Dynasties de Turquie médiévale II.

 

 

 

Recherche

Pages + Türkçe Sayfaları