Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 18:44

Le chat de la semaine : à quelle liberté rêve-t-il, derrière sa vitre ?   chat

L’insolite de la semaine : ce n’est pas à Istanbul mais à Paris, au Père Lachaise. Le tombeau d’Oscar Wilde a été entouré d’une cage de verre. La raison ? Empêcher la dégradation du mausolée, que trop de dames avaient pris l’habitude d’embrasser en laissant les traces de leur rouge à lèvres !

photosParis-janvier-2010-019.jpg

Le plus bel arbre de la semaine : le ginkgo biloba du parc entourant le joli château d’Ihlamur Kasrı, à Beşiktaş. Mais surprise hier soir : en l’espace de deux jours, il a laissé tomber à terre ses belles ramures jaunes ! ginkgo.JPG

Le “crève coeur” de la semaine : à Malatya, deux amis de 17 ans se sont pendus tous deux à la même branche d’un arbre car ils étaient tombés amoureux de la même fille ! Horrible mais vrai, hélas ! Je pense avec compassion à leurs familles … Image--8-.jpeg

Article du quotidien Hürriyet

La perspective de la semaine : depuis le pont du Bosphore, la péninsule du vieil Istanbul, se dégageant dans la brume.

pont.JPG

Les étoiles de la semaine : le projet de l’Unicef nommé “Les étoiles d’Istanbul”. Conçues par des artistes célèbres, elles sont destinées à financer un programme d’éducation pour les enfants entre 9 et 14 ans qui ne vont plus à l’école.  Placées aux carrefours des rues importantes de la ville, elles éclaireront encore  notre quotidien durant quelques semaines.

etoiles.JPG

La nouveauté de la semaine : l’apparition des sapins de Noël. Ici, la vitrine de la boutique Stefanel  à Tesvikiye.

noel-copie-1.JPG

Tarabya, la photo  bizarre de la semaine : une « mini »pierre tombale, portant l’inscription « Nénette, septembre 1899 », placée au pied du mur du bâtiment affecté autrefois à l’administration de la résidence d’été des ambassadeurs de France (l’autre partie, le yali de l’ambassadeur, ayant brûlé en 1913). Cet édifice abrite aujourd’hui une partie de l’Université de Marmara.   Qui était donc Nénette ? Une chienne ?  

DSC03844.JPG

Tarabya, encore, le mystère de la semaine. A quoi servent ces piliers, qui encadraient autrefois le portail d’entrée ? Non, ce ne sont pas des cippes de pierres tombales. Vous donnez votre langue au chat ? Ces piliers ouvragés servaient jadis à attacher les chevaux ! chevaux-copie-1.JPG

 Tarabya, le prince majestueux  de la semaine : mon arbre favori, le « platanus orientalis »  géant,  qui orne l’entrée du parc  et laisse voir ses branches, désormais dénudées, tordues par le vent de la Mer Noire…

platane.JPG

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Gisèle, écrivain d’Istanbul - dans L'Istanbul de Gisèle

Présentation

  • : Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • : Bienvenue sur le blog de Gisèle, écrivaine vivant à Istanbul. Complément du site www.giseleistanbul.com, ce blog est destiné à faire partager, par des articles, reportages, extraits de romans ou autres types de textes, mon amour de la ville d’Istanbul, de la Turquie ou d'ailleurs...
  • Contact

Gisèle Durero-Koseoglu Blog 1

  • Gisèle Durero-Koseoglu Blog 2
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu).
Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu). Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...

Livres de Gisèle Durero-Köseoglu

2003 : La Trilogie d’Istanbul I,  Fenêtres d’Istanbul.

2006 : La Trilogie d’Istanbul II, Grimoire d’Istanbul.

2009 : La Trilogie d’Istanbul II, Secrets d’Istanbul.

2004 : La Sultane Mahpéri, Dynasties de Turquie médiévale I.

2010 : Mes Istamboulines, Récits, essais, nouvelles.

2012 : Janus Istanbul, pièce de théâtre musical, livre et CD d’Erol Köseoglu.

2013 : Gisèle Durero-Köseoglu présente un roman turc de Claude Farrère,  L’Homme qui assassina, roman de Farrère et analyse.

2015 : Parution février: Sultane Gurdju Soleil du Lion, Dynasties de Turquie médiévale II.

 

 

 

Recherche

Pages + Türkçe Sayfaları