Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 23:00

Bon, je sens que vous êtes en train de vous dire : "Qu'est-ce qu'elle, a Gisèle, elle n'arrête pas de râler sur le Net ?"...
V
ous avez raison, je m'EXPRİME, suite à la lecture d'un article du 16 décembre sur ces "profs qui ne foutent rien"...

Samedi : lever à 9h30, quand même, j'en profite, les autres jours, c’est 6h.  Mon chat me boude. Se souvient-il que, hier soir, je l'ai grondé très fort car il avait souillé la moquette de ma chambre pour se venger que je ne lui aie pas donné de thon quand il en redemandait... ?

automne-2011-0026.JPG

 10h : Je publie sur mon blog l’article sur Balat que j’ai écrit la nuit dernière et lance une tranche de pain au jeune goéland du toit d'en face.

IMGP0604.JPG

  10h10 : Préparation en famille  du petit-déjeuner : œufs au fromage et jus d’orange frais. Comme Noël approche, j’ai envie de confectionner des “oreillettes” ou des “bugnes”, comme on dit dans le Midi ! Je fais la pâte et la laisse reposer.

IMGP0623.JPG

11h : Je m’installe à mon bureau ; perspective du week-end : 2 paquets et demi de copies à corriger, 2 de dissertations de Premières (j'ai déjà terminé un demi-paquet mercredi) et un contrôle de Seconde sur les figures de style ! Je me mets à bosser. Au passage, ça me fait rappeler ce que j'ai lu dans le fameux article, et, de rage, je commence aussi la rédaction de ce texte, "avec des arguments illustrés par des exemples", les photos, pas très belles, je vous le concède mais mon appareil habituel a rendu l'âme...

IMGP0640 

  15h : Un demi paquet de fini... Ça rugit de faim dans la maison ; je pourrais renvoyer un de mes “grands” affamés "se faire voir" au village de la vallée de la Tinée nommé “Bramafam” mais étant depuis toujours un peu trop “mère-poule”, mes gènes et mon  inconscient atavique de Mama italienne, accentués par des années de vie en Orient,  me poussent à partir au galop confectionner en quatrième vitesse des escalopes panées et  des spaghettis au pesto (précisons que j’utilise des sauces toutes prêtes que j’améliore à ma façon, ce n’est pas la bonne vieille sauce maison de la région niçoise, pas le temps…

IMGP0622   15h30 : Retour aux copies. Pour corriger de façon plus méthodique et gagner du temps en ne réécrivant pas 50 fois les mêmes choses sur la grille de correction de chaque élève (car les mêmes fautes reviennent sans cesse), je décide d’abandonner ma plume et de travailler sur Word, je ferai du copié-collé pour certaines phrases et ajouterai les remarques personnelles. Bon, vous avez raison, le désordre de mon bureau est inadmissible !

IMGP0625

16h30 : Zut, la nuit commence à tomber, je dois lire les copies à la lumière artificielle, mon rendement va baisser… Je mets de côté tous les devoirs écrits dans une écriture trop difficile à déchiffrer, je les corrigerai demain matin à la lumière du jour…  

IMGP0633.JPG


Pour me remonter le moral, je vais contempler quelques instants mon arbre et mes villages lumineux de Noël (non, à mon âge ? … que voulez-vous, le souvenir ébloui des Noëls de l’enfance… l’âme reste la même… enfin, je ne crois plus au Père Noël…)

IMGP0627.JPG

18h : Avec les lunettes et la lampe, mes yeux pleurent. Mais quand le vin est tiré, il faut le boire ! J’ai l’obligation absolue de terminer un paquet complet !

IMGP0636

21h00 : Le paquet de dissertations de Premières commencé mercredi est fini, l’autre, à demi corrigé ! Hourrah ! Il ne me reste plus qu’à imprimer les grilles de correction et à les agrafer sur la feuille de chaque élève…Et à me rendre sur le site Ecole directe pour rentrer les notes du paquet terminé... Quand je pense que certains touristes imaginent encore qu'à Istanbul, les femmes passent leur temps à faire la danse du ventre !

Ma-collection-alphabet-gitanes2_edited.jpg

21h30 : Je me rends à la cuisine pour confectionner  2 pizzas  avec la pâte à pain du boulanger (très pratique, à Istanbul, le boulanger vous vend sa pâte bien montée, toujours belle…) Mais pas le courage de faire frire les "bugnes" ! Ce sera pour demain. (J’entends déjà vos remarques : une hérésie sur le plan diététique, cette journée… Farine, graisses et protéines mélangées, quel cataclysme ! surtout pour quelqu’un qui passe son temps immobile devant un bureau… j’imagine les conseils d’un célèbre diététicien : « Vous pouvez manger « le dessus » de la pizza mais surtout, laissez la pâte ! » N’allez pas lui parler de cet article… ou alors, expliquez-lui que pour survivre à de telles heures, il faut des compensations… ) 

  automne-2011-0027.JPG

22h45 : Je retourne à mon bureau pour continuer à écrire une « communication » destinée au Colloque de la Francophonie d’Istanbul, au printemps, sur L’image de la femme ottomane à travers les récits d’écrivaines francophones de la fin du XIXe et du début du XXe siècle : Leila Hanoum, Marc Hélys et Une Circassienne.

Marc Hélys, Nouryé et Zennour, 1904.

24h : Voilà, j’ai un peu avancé dans mon article, je suis toute contente mais soudain, ça fait « schplaff » dans ma tête… Comme si je venais de recevoir une grande gifle : j’avais oublié que je devais rédiger le corrigé de mes 2 dissertations ( 2 corrigés car 2 sujets différents, 2 classes en parallèle ! ) Enfer et damnation ! Et oublié aussi d’établir le calendrier des contrôles des mois de janvier à mars que je dois communiquer aux élèves lundi ! Diantre ! Et oublié aussi de préparer le sujet du devoir de vacances facultatif que je dois leur remettre (eh oui, certaines élèves de Première demandent des « devoirs de vacances » pour s’entrainer au Bac…) ! Sacrebleu !  Et oublié aussi de relire certains plans de dossiers de TPE… Saperlipopette ! Non, il  ne sera donc pas possible de finir mes 3 paquets dans le week-end, avec les corrigés à élaborer… Las !!!

1.jpg

24h30 : Je termine cet article ; je le publierai demain matin... Au passage, comme je suis outrée qu'aucun professeur de littérature française d'Istanbul n'ait été invité ce soir au Palais de France pour assister à la cérémonie de remise à Yaşar Kemal de son insigne de Grand Officier de la Légion d'Honneur, je rédige quelques lignes sur ce sujet.  Ma déception et ma fatigue m'inspirent des idées fatales du genre : "Et si je quittais mon boulot et que j'aille jouer de l'accordéon dans le métro ?" 

automne-2011-0012.JPG 

 01h : Déjà dimanche. Il est temps d'aller dormir. Le programme de la journée, après le réveil ? Inéluctable ! Identique  à celui du samedi... Mais avec les bugnes... Et si je lis encore sur Internet que les profs ne "foutent rien", je les mangerai toutes !

Dimanche 9h30 : Je commence par les bugnes. Elles n'ont pas la belle forme que je leur ai vue sur les sites de cuisine, j'ai eu bien du mal à faire des ganses ; alors, elles sont un peu surréalistes...

Et main-te-nant, que vais-je fai-re ???  Retour aux dissertations !

IMGP0642.JPG

Lisez mon roman historique sur les sultans et sultanes de Turquie :

La Sultane Mahpéri, lien vers Amazon.fr : link

Partager cet article

Repost 0
Published by Gisèle, écrivain d’Istanbul - dans Articles, Essais, Commémorations

Présentation

  • : Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • : Bienvenue sur le blog de Gisèle, écrivaine vivant à Istanbul. Complément du site www.giseleistanbul.com, ce blog est destiné à faire partager, par des articles, reportages, extraits de romans ou autres types de textes, mon amour de la ville d’Istanbul, de la Turquie ou d'ailleurs...
  • Contact

Gisèle Durero-Koseoglu Blog 1

  • Gisèle Durero-Koseoglu Blog 2
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu).
Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu). Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...

Livres de Gisèle Durero-Köseoglu

2003 : La Trilogie d’Istanbul I,  Fenêtres d’Istanbul.

2006 : La Trilogie d’Istanbul II, Grimoire d’Istanbul.

2009 : La Trilogie d’Istanbul II, Secrets d’Istanbul.

2004 : La Sultane Mahpéri, Dynasties de Turquie médiévale I.

2010 : Mes Istamboulines, Récits, essais, nouvelles.

2012 : Janus Istanbul, pièce de théâtre musical, livre et CD d’Erol Köseoglu.

2013 : Gisèle Durero-Köseoglu présente un roman turc de Claude Farrère,  L’Homme qui assassina, roman de Farrère et analyse.

2015 : Parution février: Sultane Gurdju Soleil du Lion, Dynasties de Turquie médiévale II.

 

 

 

Recherche

Pages + Türkçe Sayfaları