Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2013 6 14 /09 /septembre /2013 09:37

Voilà arrivée la saison d’acheter le miel produit en juillet et en août par nos amies les abeilles. Mais attention, le miel dont je vais vous parler n’est pas celui vendu à bas prix dans les supermarchés ou dans des réclames télévisées et qui n’est en réalité qu’un mauvais sirop de glucose bien souvent importé de Chine… Non, le miel dont il s’agit est le « biologique » soit un produit naturel récolté par des apiculteurs sérieux et passionnés par leur art.

L’envoûtant paysage de la cascade de Maral, avec sa flore exceptionnelle, près de la frontière géorgienne (Mer Noire-Est)

L’envoûtant paysage de la cascade de Maral, avec sa flore exceptionnelle, près de la frontière géorgienne (Mer Noire-Est)

Miel de Turquie : « Travaille comme une abeille, mange-le comme un lion »

La Turquie fait partie des pays où la production de miel biologique est très importante ; la raison en est que le pays, très étendu, comporte encore de multiples zones peu habitées ; le miel est souvent récolté à de hautes altitudes, loin de toute agglomération, source de pollution et pesticides, et dans le cadre d’une apiculture traditionnelle respectueuse de l’environnement.

Le bord de la route, dans les montagnes de Trabzon, fin-août (Mer Noire-Est).

Le bord de la route, dans les montagnes de Trabzon, fin-août (Mer Noire-Est).

Voilà donc les miels turcs les plus réputés :

Le nec plus ultra, le « miel de rocher » ou « kaya balı »

Miel d’abeilles mellifères non domestiquées. Il est entièrement produit par les abeilles dans les souches d’arbre ou les fentes des rochers de haute montagne. C’est le miel le plus naturel qui existe mais à moins d’être alpiniste et téméraire, comment aller le récolter ?

Le coquelicot orangé, fleur des hautes montagnes de la Mer Noire

Le coquelicot orangé, fleur des hautes montagnes de la Mer Noire

Le must, le miel de ruches-troncs ou « Karakovan balı »

Le miel « sauvage » des montagnes de Kaçkar, entre Rize et Artvin ( Anzer, Borçka et Macahel ) est produit par les fameuses abeilles caucasiennes (Apis mellifera caucasica) appelées en turc « Kafkas ». Les ruches, taillées dans des troncs de bois de tilleul ou de châtaignier évidés, sont fermées comme un tonneau avec juste quelques trous permettant la circulation des abeilles. Elles ont ensuite placées en hauteur ou dans les arbres pour les protéger des animaux (ours…).

Une ruche-tronc dans les arbres

Une ruche-tronc dans les arbres

La particularité de ce miel est que ce sont les abeilles, qui fabriquent elles-mêmes les rayons de cire, sans aucune intervention humaine. Il s’ensuit que la forme de ces rayons naturels, construits de haut en bas, est irrégulière, triangulaire ou arrondie. Quant à la qualité du miel, elle est due à la multitude de plantes de montagne endémiques (autour de 350 sortes) butinées par des abeilles, entre 1500 et 3000 mètres d’altitude. On dit même que la bonne santé et la longévité des habitants de cette région est due à leur consommation quotidienne de miel de ruche-tronc. Il ne faut pas oublier que pour produire une goutte de miel, l’abeille doit butiner soixante fleurs différentes.

Un pot de miel de « karakovan » de Macahel : fleurs de châtaignier, rhododendron et environ 300 plantes de prairie…

Un pot de miel de « karakovan » de Macahel : fleurs de châtaignier, rhododendron et environ 300 plantes de prairie…

Miel de Turquie : « Travaille comme une abeille, mange-le comme un lion »

Un autre miel célèbre est le miel de ruche-tronc en bois de murier de Siirt Pervari, récolté vers 1200 mètres et dont les abeilles butinent une riche flore dans une nature sauvage. Ou le miel des prairies d’Hakkari, récolté dans des paniers tressés, calfeutrés avec de la boue et de la paille.

Miel de Turquie : « Travaille comme une abeille, mange-le comme un lion »

Ce miel « sauvage » est une merveille mais sa saveur forte, due aux plantes de forêt, avec une pointe d’amertume, le réserve aux amateurs avertis…

Enfin, le plus consommé, le miel de ruches entretenues par l’homme.

Il s’agit essentiellement du miel de nectar, que les abeilles confectionnent avec le nectar des fleurs qu’elles déposent dans les alvéoles. Ses variétés sont très nombreuses en Turquie et il porte le nom de la fleur dominante, en fonction de la flore locale : miel d’origan (Sivas, Bingöl, Datça), de couleur rouge...

Un magasin de miel de Datça

Un magasin de miel de Datça

Miel de Turquie : « Travaille comme une abeille, mange-le comme un lion »

Miel d’astragale, de nuance dorée ; miel de prairie, en particulier en Anatolie du sud et du sud-est, comme le « millefleurs », d’Eğriçayir dans la région de Mersin, récompensé par de nombreux prix internationaux, et que les abeilles fabriquent en butinant les fleurs nouvelles à la fonte des neiges dans les prairies des montagnes du Taurus, à 2450 mètres... (photo du site d'Eğriçayir)

Miel de Turquie : « Travaille comme une abeille, mange-le comme un lion »

Miel de fleur d’oranger (Méditerranée, Adana ) d’un beau jaune clair ; miel de fleur de coton (Urfa, Diyarbakır) ; miel de tournesol (Thrace), jaune très clair ; miel de châtaignier (Mer Noire), de couleur foncée, connu pour ses vertus thérapeutiques contre la bronchite.

Après avoir goûté le miel frais, j’ai revêtu l’habit de l’apiculteur pour aller « voir de près » ces ruches des « prairie mauves », ou « Mor Yayla », dans les montagnes d’Ispir (Mer Noire-Est).

Après avoir goûté le miel frais, j’ai revêtu l’habit de l’apiculteur pour aller « voir de près » ces ruches des « prairie mauves », ou « Mor Yayla », dans les montagnes d’Ispir (Mer Noire-Est).

Miel de Turquie : « Travaille comme une abeille, mange-le comme un lion »

Les couleurs, la saveur et le parfum du miel diffèrent en fonction du nectar et du pollen récoltés. Sachez que le miel de fleur se cristallise assez rapidement ; un miel qui ne cristallise jamais n’est pas naturel.

Miel de Turquie : « Travaille comme une abeille, mange-le comme un lion »

Quant au miel de miellat, miel de pin ou de sapin, il présente la particularité d’être produit à partir des sécrétions du puceron, que les abeilles emportent pour le transformer en miel. De couleur foncée, ce miel ne contient donc ni pollen ni nectar. Doté d’une odeur forte, il est un des rares à ne pas se cristalliser. La région égéenne produit 90% de la production mondiale de miel de pin, utilisé pour lutter contre les affections respiratoires.

Miel de Turquie : « Travaille comme une abeille, mange-le comme un lion »

Enfin, si vous voulez être sûr que votre miel soit écologique, soit, « organik », achetez un produit portant le sigle de l’agriculture biologique en Turquie. Le prix en sera un plus élevé mais vous aurez la certitude que le miel ne comporte aucun produit chimique, que les abeilles n’auront pas été nourries artificiellement avec du cake ou des sirops, qu’elles ont butiné loin des zones agricoles utilisant pesticides et engrais et à plus de 5 kilomètres des routes.

Un mélange de ruches-troncs et de ruches plus modernes à Barhal, pension Karahan (Mer Noire-Est)..

Un mélange de ruches-troncs et de ruches plus modernes à Barhal, pension Karahan (Mer Noire-Est)..

Miel de Turquie : « Travaille comme une abeille, mange-le comme un lion »

Les merveilles de la vallée des Tempêtes, à Camlıhemşin, (Mer Noire-Est) : truites et abeilles….

Miel de Turquie : « Travaille comme une abeille, mange-le comme un lion »
Miel de Turquie : « Travaille comme une abeille, mange-le comme un lion »

Je terminerai par une belle citation de Victor Hugo sur les abeilles (Quatre-Vingt-Treize) :

Rien ne ressemble à une âme comme une abeille, elle va de fleur en fleur comme une âme d'étoile en étoile, et elle rapporte le miel comme l'âme rapporte la lumière…

Des ruches de la région de Macahel, à la frontière de la Géorgie.

Des ruches de la région de Macahel, à la frontière de la Géorgie.

Deux ruches sur un balcon...

Deux ruches sur un balcon...

Le lac de Karagol, dans la région de Şavşat, et sa nature sauvage, paradis des abeilles…

Le lac de Karagol, dans la région de Şavşat, et sa nature sauvage, paradis des abeilles…

La très verte campagne de Şavşat...

La très verte campagne de Şavşat...

La région de Camili, à Macahel, près de la frontière de Géorgie, « réserve de biosphère », célèbre pour son miel biologique…

La région de Camili, à Macahel, près de la frontière de Géorgie, « réserve de biosphère », célèbre pour son miel biologique…

Les droits de ces textes de mon blog sont réservés. Si vous souhaitez les utiliser, je vous demande de bien vouloir citer mon nom ; en effet, ces derniers temps, plusieurs sites Internet se sont approprié certains de mes textes et de plus, les utilisent en précisant qu’ils sont soumis à copyright comme s’ils en étaient les auteurs !

Miel de Turquie : « Travaille comme une abeille, mange-le comme un lion »

Ajout de janvier 2014

Dans une caverne d’Artvin, à 1800 mètres d’altitude, ont été découverts 18 kilos de miel de rocher, qui n’ont pu être récoltés qu’avec l’aide des alpinistes. Analysé par le laboratoire du CETAM, en France, ce miel, daté de sept ans, comporterait des vertus exceptionnelles, dues aux minéraux, ce qui explique son prix de 5000 euros le kilo (sachez qu’en France, ce type de miel a été vendu à 45000 euros en 2009 et en Chine à 28000 euros, en 2010). Il est appelé en Turquie « le miel des fées ».

Pour lire sur la Turquie :

Miel de Turquie : « Travaille comme une abeille, mange-le comme un lion »
Miel de Turquie : « Travaille comme une abeille, mange-le comme un lion »

Partager cet article

Repost 0
Published by Gisèle, écrivain d’Istanbul - dans miel Mer Noire Turquie

Présentation

  • : Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • : Bienvenue sur le blog de Gisèle, écrivaine vivant à Istanbul. Complément du site www.giseleistanbul.com, ce blog est destiné à faire partager, par des articles, reportages, extraits de romans ou autres types de textes, mon amour de la ville d’Istanbul, de la Turquie ou d'ailleurs...
  • Contact

Gisèle Durero-Koseoglu Blog 1

  • Gisèle Durero-Koseoglu Blog 2
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu).
Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu). Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...

Livres de Gisèle Durero-Köseoglu

2003 : La Trilogie d’Istanbul I,  Fenêtres d’Istanbul.

2006 : La Trilogie d’Istanbul II, Grimoire d’Istanbul.

2009 : La Trilogie d’Istanbul II, Secrets d’Istanbul.

2004 : La Sultane Mahpéri, Dynasties de Turquie médiévale I.

2010 : Mes Istamboulines, Récits, essais, nouvelles.

2012 : Janus Istanbul, pièce de théâtre musical, livre et CD d’Erol Köseoglu.

2013 : Gisèle Durero-Köseoglu présente un roman turc de Claude Farrère,  L’Homme qui assassina, roman de Farrère et analyse.

2015 : Parution février: Sultane Gurdju Soleil du Lion, Dynasties de Turquie médiévale II.

 

 

 

Recherche

Pages + Türkçe Sayfaları