Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 septembre 2016 5 23 /09 /septembre /2016 21:48

Bülent Demirdurak’in yazdığı, 

Editörlüğünü Aksel Köseoğlu’nun yaptığı 

Istanbul gezi kitabı GiTa Yayınlarından çıktı!

Gitakitap.com ve Kitapcılarda gelecek hafta…

Türkçesi

Türkçesi

Okurum, Gezerim, Yazarım...

 

Simgeler tapınağı Ayasofya’dan Topkapı Sarayı’na,

Sultanahmet Camii’nden, Süleymaniye Camii’ne,

Divanyolu’ndan Aksaray’a,

Şehzadebaşı’ndan Çarşamba’ya,

Unkapanı’ndan Kocamustafapaşa’ya,

Kariye’den Eminönü’ne,

Taksim’den Tünel’e

İstanbul Boğazı’ndan, Prens Adaları’na

Ingilizcesi

Ingilizcesi

ADIM ADIM İSTANBUL

Her satırı yaşandıktan sonra yazılmıştır.

 

Yuvarlak Dünyanın Köşeleri serisi ile 40 yılı aşkın meslek deneyiminde, 100’den fazla ülkeye seyahat eden Bülent Demirdurak’ın gezi rotalarını sizlerle buluşturuyoruz.

Şehri duyarak, koklayarak, görerek ve hissederek yaşamanız için, kitabınız, rehberiniz...

Repost 0
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 09:59

La Rive d’Asie, de Claude Anet

 

Jeune provincial ardent, avide des plaisirs de la chair, Philippe, le narrateur, nous livre le récit de son apprentissage amoureux. Abandonnant peu à peu les illusions romantiques, il découvre, au fil de ses conquêtes,  les joies du libertinage.

Jusqu’à ce que son parcours ne le conduise à Istanbul…  

De quelle expérience inédite la demeure isolée au bout de la rive asiatique du Bosphore deviendra-t-elle le muet témoin ?

Ce roman de 1927, mêlant introspection, rêves érotiques et suspense, offre une vision orientaliste et fantasmée de la ville d’Istanbul, présentée comme le lieu de tous les possibles…

 

 

La Rive d'Asie, de Claude Anet. Réédition Aksel Koseoglu, GiTa Yayinlari, juin 2016.

La version en turc, traduite par Burçak Targaç

La Rive d'Asie, de Claude Anet. Réédition Aksel Koseoglu, GiTa Yayinlari, juin 2016.
Repost 0
20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 15:58

La collection « Istanbul de Jadis » des Editions franco-turques GiTa Yayinlari d’Istanbul a pour vocation de rééditer en français d’anciennes œuvres de la littérature francophone portant sur la ville d’Istanbul et de les traduire en turc.

Son but ? Ressusciter de beaux livres un peu tombés dans l’oubli pour les faire connaître aux amoureux de la ville d’Istanbul.

Sachez que la réalisation des livres de cette collection demande un travail considérable : il faut en effet beaucoup d’enthousiasme et d’abnégation  pour refaire entièrement les textes à partir des éditions originales en français, puis les faire traduire en turc.

C’est la tâche du responsable de la collection, Aksel Koseoglu, qui ne ménage pas ses heures pour mener à bien ce projet titanesque.

La collection Istanbul de Jadis des Editions GiTa Yayinlari d'Istanbul

Les livres de la collection « Istanbul de Jadis » :

Le Jardin fermé, de Marc Hélys

Ecrivaine, journaliste, voyageuse intrépide, Marie Léra publie en 1908 sous le pseudonyme de Marc Hélys, Le Jardin fermé, recueil de nouvelles sur les harems d’Istanbul. Un livre passionnant, fourmillant d’anecdotes drôles ou poignantes, qui remet en question, avec humour ou compassion, nombre de préjugés sur le harem et la condition des femmes turques dans les dernières années de l’Empire ottoman.

En effet, contrairement à beaucoup de voyageurs qui parlent des harems sans jamais y avoir pénétré, Marc Hélys, lors de ses trois séjours à Istanbul en 1901, 1904 et 1905, partage le quotidien de deux jeunes femmes, Nouryé et Zennour et s’introduit par leur entremise dans toutes les demeures de leur entourage. Elle observe, s’extasie ou s’indigne selon les jours, converse avec les femmes ottomanes et met sa plume au service des débats idéologiques qui les animent.

Marc Hélys, qui s’était déjà fait l’écho des revendications féminines en fournissant à Pierre Loti le matériau de son roman Les Désenchantées (1906) nous livre, avec Le Jardin fermé, un témoignage exceptionnel sur les « Scènes de la vie féminine en Turquie ».

 

"En rééditant dans notre collection Istanbul de Jadis ce livre injustement tombé dans l’oubli et en le publiant aussi en turc, nous sommes fiers d’apporter notre contribution non seulement à l’histoire des femmes turques mais aussi à la littérature française…"

Aksel Köseoglu, Responsable de la Collection « Istanbul de Jadis » des Editions GiTa. 

 

La collection Istanbul de Jadis des Editions GiTa Yayinlari d'Istanbul

L’Homme qui assassina, de Claude Farrère

L’Homme qui assassina, chef-d’œuvre « turc » de Claude Farrère, publié en 1907, est un roman de l’ombre et de l’errance.

Monde baroque et mystérieux, qui ensorcelle sur-le-champ Renaud de Sévigné et va définitivement bouleverser sa vie.

Jusqu’où cet attaché militaire près l’Ambassade de France en Turquie va-t-il s’égarer, en compagnie de l’envoûtante Lady Falkland, dans la magie du vieux Stamboul ?

Le livre, entremêlant histoire d’amour, roman d’espionnage, intrigue policière et récit exotique, met en scène un univers romanesque inquiétant, évoqué avec passion par Claude Farrère, celui de la ville d’Istanbul dans les derniers fastes de l’Empire ottoman …

Un roman culte pour les amoureux de l’Istanbul de Jadis…

 

La collection Istanbul de Jadis des Editions GiTa Yayinlari d'Istanbul

Un drame à Constantinople, de Leïla-Hanoum

Lorsque la sultane Alié apprend que son époux l’a trahie avec une belle esclave, Ikbal, sa jalousie se déchaîne. Quant à la pauvre laveuse de hammam, Fatma, elle reçoit une mystérieuse corbeille dissimulant  un nouveau-né. Désormais, la haine d’Alié va la poursuivre sans relâche. Complots machiavéliques et péripéties spectaculaires vont donc se succéder, entraînant de nouveaux personnages dans les intrigues manigancées par la sultane. Sa soif de vengeance demeurera-t-elle inextinguible?

La fin du règne d’Abdlülmecit, les relations franco-ottomanes, l’avènement d’Abdülaziz, ses réformes, son voyage en France, sa rencontre avec l’Impératrice Eugénie, sa mort suspecte…

 Ce roman, écrit en 1879, par une Française ayant vécu à Istanbul dans les proches du palais, offre un récit palpitant mais aussi une vision orientaliste de la femme ottomane, à travers l’imagination débridée de la romancière.

Un chef-d’œuvre de la littérature de harem…

La collection Istanbul de Jadis des Editions GiTa Yayinlari d'Istanbul

Et dans quelques jours, le quatrième volume de la série, La Rive d’Asie, Amours et Harem,  de Claude Anet !

Ajout du 2 juin 2016 : La Rive d'Asie, de Claude Anet, vient de sortir !

 

La collection Istanbul de Jadis des Editions GiTa Yayinlari d'Istanbul
Repost 0
7 novembre 2014 5 07 /11 /novembre /2014 08:30

Dédicace de Gisèle Durero-Koseoglu le 8 novembre à partir de 11H30

Stand des Editions GiTa

 

Salon II 602 B

 

Livres en français

Livres en français

Sevcan Kaplan, moi et Mine Sarikaya

Sevcan Kaplan, moi et Mine Sarikaya

Les Editions GiTa au Salon du Livre d'Istanbul 2014
Taceddin Koseoglu, mon époux, et moi en train de dédicacer un livre....

Taceddin Koseoglu, mon époux, et moi en train de dédicacer un livre....

Aksel Koseoglu avec la version en turc du livre Le Visage de Dieu, des Frères Bogdanov, dont il a réalisé la traduction avec Taceddin Koseoglu

Aksel Koseoglu avec la version en turc du livre Le Visage de Dieu, des Frères Bogdanov, dont il a réalisé la traduction avec Taceddin Koseoglu

Les Editions GiTa au Salon du Livre d'Istanbul 2014
Aksel Koseoglu

Aksel Koseoglu

Aksel Koseoglu, Taceddin Koseoglu, moi....

Aksel Koseoglu, Taceddin Koseoglu, moi....

L'écrivain Avédis Aktenoglu...

L'écrivain Avédis Aktenoglu...

Les Editions GiTa au Salon du Livre d'Istanbul 2014
Le célèbre historien turc Ilber Oltayli avec mon roman, La Sultane Mahpéri...

Le célèbre historien turc Ilber Oltayli avec mon roman, La Sultane Mahpéri...

Repost 0
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 23:00
resimfuar
  
Il y avait foule au Salon du Livre d'Istanbul, tellement de monde que c'était une épopée de se déplacer dans les allées entre les stands.

D’année en année, il attire de plus en plus de visiteurs : 452000 visiteurs en 2012 !

On dit toujours que les jeunes ne lisent plus. Pourtant, quoi de plus réconfortant que de voir des groupes de jeunes gens et jeunes filles passer des heures à choisir des livres ? Car même à l’époque de l’ordinateur, le livre reste le moyen le plus efficace non seulement de se garantir contre l’obscurantisme mais aussi de trouver une distraction passionante à bon marché.

Pourquoi est-ce que j’aime le salon du livre ?

C’est un endroit magique et presque surréaliste où durant une semaine, on échappe à la société de consommation, où les problèmes du dehors n’existent plus et où tout le monde semble vivre d’un coup dans la littérature.

Et une fois de plus, mes journées dans le stand des Editions Gita en tant qu’écrivain, m'ont permis de profiter de  l’atmosphère particulière de la foire du livre.

 

SAM_2602.JPG
Merci  à tous mes lecteurs et lectrices,  ce furent des journées épuisantes mais magnifiques de rencontre avec vous.
SAM_2612.JPG
 
Vous, ceux et celles pour qui j’écris et qui avez, par vos paroles  amicales et réconfortantes, apporté une justification à toutes les heures que je passe à écrire.  
Octobre-2012-0072.JPG
SAM_2611.JPG
Octobre-2012-0074.JPG
La pièce de théâtre musical JANUS ISTANBUL, Livre+CD des musiques et chansons de Erol Köseoglu 
Pour écouter La Chanson de la Vérité : link  
SAM 2649
·         Le stand des Editions GiTa
SAM_2620.JPG 
Avec Aksel Köseoglu, éditeur du Jardin fermé, de Marc Hélys et de Janus Istanbul
Les moments les plus forts :
Une professeure d'université à la retraite, venue d’une ville de province,  qui visite le Salon avec un sac à roulettes (de ceux qu’on utilise pour faire le marché) rempli des livres qu’elle vient d’acheter et veut se procurer les miens car elle avait assisté à une conférence que j’avais donné sur les écrivains voyageurs en Orient ; elle souhaitait faire ma connaissance  depuis longtemps et a acheté tous mes livres.
Un couple de retraités qui avait aimé Mes Istamboulines et a attendu longtemps mon arrivée pour pouvoir faire dédicacer mes autres livres. Ils m’ont invité  à boire le thé chez eux un jour pour « parler de littérature » !
A la fin de la journée,  mon époux m’a proposé de partir car j’étais très fatiguée par ma journée de dédicace mais sans trop savoir pourquoi, je lui ai dit que je souhaitais rester encore un moment. Quelques minutes plus tard, une dame passe devant le stand des Editions GiTa presque en courant puis repasse encore, semblant chercher quelque chose.  La directrice littéraire lui demande alors ce qu’elle est en train de chercher. « Le stand des Editions GiTa, je cherche les  livres de Gisèle », répond-elle. Quelle surprise ! Voilà sans aucun doute la raison pour laquelle mon intuition m’avait poussée à rester  encore un peu. Cette dame a adoré La Sultane Mahpéri, l’a offert à un grand nombre de personnes et voulait découvrir mes autres livres.
J’ai donc eu l’extrême joie de faire connaissance avec des lecteurs venus spécialement pour me rencontrer.  Que demander de plus quand on est écrivain ? La quatrième édition de La Sultane Mahpéri en turc ( Mahperi Hatun ) est presque finie.
SAM_2640.JPG
 Avec Mine Sarıkaya, Directrice littéraire des Editions GiTa      
SAM_2639.JPG
 
           

      Ici, avec Murat Kefeli, l'écrivain de "Veda Balesi", qui parvient à écrire malgré son handicap (surdité et cécité presque complète ; il a écrit  tout son roman lettre par lettre en utilisant des signes de 200 puntos...). Un magnifique exemple de persévérance et de courage littéraire…

  SAM_2673.JPG

SAM_2679.JPG
 
 SAM_2674.JPG
 
 Lecteurs, lectrices, je vous exprime à tous et toutes ma gratitude.

      Si vous voulez écouter une chanson de la pièce de Théâtre musical, Janus Istanbul, c'est sur youtube :Exemple, la Chanson de la vérité link ou la Ballade de la différence link
 
Janus Istanbul       

janus on2[1]

Repost 0

Présentation

  • : Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • : Bienvenue sur le blog de Gisèle, écrivaine vivant à Istanbul. Complément du site www.giseleistanbul.com, ce blog est destiné à faire partager, par des articles, reportages, extraits de romans ou autres types de textes, mon amour de la ville d’Istanbul, de la Turquie ou d'ailleurs...
  • Contact

Gisèle Durero-Koseoglu Blog 1

  • Gisèle Durero-Koseoglu Blog 2
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu).
Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu). Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...

Livres de Gisèle Durero-Köseoglu

2003 : La Trilogie d’Istanbul I,  Fenêtres d’Istanbul.

2006 : La Trilogie d’Istanbul II, Grimoire d’Istanbul.

2009 : La Trilogie d’Istanbul II, Secrets d’Istanbul.

2004 : La Sultane Mahpéri, Dynasties de Turquie médiévale I.

2010 : Mes Istamboulines, Récits, essais, nouvelles.

2012 : Janus Istanbul, pièce de théâtre musical, livre et CD d’Erol Köseoglu.

2013 : Gisèle Durero-Köseoglu présente un roman turc de Claude Farrère,  L’Homme qui assassina, roman de Farrère et analyse.

2015 : Parution février: Sultane Gurdju Soleil du Lion, Dynasties de Turquie médiévale II.

 

 

 

Recherche

Pages + Türkçe Sayfaları