Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mai 2014 6 24 /05 /mai /2014 18:41

Enfin une bonne nouvelle pour la Turquie, après les dix jours de deuil de la catastrophe minière de Soma et le séisme de 6.5 qui a secoué ce matin la côte égéenne, la Thrace et la ville d’Istanbul : Nuri Bilge Ceylan a remporté la Palme d’Or à Cannes ! 

Cannes : La Palme d’Or 2014 pour le réalisateur turc Nuri Bilge Ceylan

Nuri Bilge Ceylan est déjà un habitué des prix à Cannes :

En 2003, il avait déjà remporté le Grand Prix du jury et le prix d’interprétation masculine pour son film Lointain (Uzak)

En 2008, le prix de la mise en scène pour Les Trois singes et, en 2011, le Grand Prix pour Il était une fois en Anatolie.

Cannes : La Palme d’Or 2014 pour le réalisateur turc Nuri Bilge Ceylan

Le sujet :

Un comédien retraité, Aydin, tient un petit hôtel en Anatolie avec sa jeune épouse Nihal ; leurs relations se sont refroidies ; de plus, sa sœur Necla ne se remet pas de son divorce. Les tensions vont s’aggraver lorsque la neige arrive et isole les personnages…

 

Cannes : La Palme d’Or 2014 pour le réalisateur turc Nuri Bilge Ceylan

Dans son discours, Nuri Bilge Ceylan s’est réjoui que le prix coïncide avec le centième anniversaire du cinéma turc et a dédié sa palme «  à la jeunesse turque, à ceux qui ont perdu leur vie lors de l'année écoulée. »

Cannes : La Palme d’Or 2014 pour le réalisateur turc Nuri Bilge Ceylan

Toutes nos félicitations à ce grand cinéaste !

Repost 0
Published by Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul - dans Cannes Articles, Essais, Commémorations
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 22:00

« Il n’est pas d’objet plus profond, plus mystérieux, plus fécond, plus ténébreux, plus éblouissant qu’une fenêtre éclairée d’une chandelle », disait Charles Baudelaire.


Les fenêtres qui m’ont fait rêver sont des fenêtres d’été, arrosées de soleil, parfois à demi fermées pour se garder de la chaleur, parfois noyées dans une apaisante verdure ou carrément grand ouvertes pour se gorger des rayons de juillet.

 

Cannes :  les fenêtres  de la gare des autobus, avec leur trompe l’œil…

cannes.JPG

 

Antibes : quand la fenêtre se transforme en jardin...

antibes.JPG

Ou se pare d’un décor naïf…

antibes-2.JPG

 

Grasse : la poésie costume les vieux murs…

grasse.JPG

 

 Saint-Tropez : le blanc immaculé du linge, comme au temps de nos grands-mères…

saint-trop.JPG

Ou les volets jouant les filles de l’air…

saint-trop-2.JPG

 

 Ephèse : les fenêtres fantômes de la bibliothèque de Celsius

celsius.JPG

Ou les vitraux mystiques de la mosquée d’Isa Bey...

isa-bey.JPG

Ou les niches catacombes de la caverne des Sept Dormants...

7 dormants

Ou les sobres ouvertures de la maison de la Vierge Marie, commémorant la Dormition de celle que les Tucs nomment "Meriem Ana"...

meriem.JPG

Et  les fenêtres de Selcuk, ouvertes sur le passé de plusieurs civilisations...

selcuk.JPG

 

Rhodes : les meurtrières des chevaliers…

rhodes.JPG

 

Santorini : des lucarnes faiseuses d’ombre pour nuancer le bleu et le blanc…

santorini.JPG

 

Mykonos : les fenêtres dégingandées de la Petite Venise…

mykonos-3.JPG

Ou la magie du bleu...

mykonos.JPG

Ou un balcon pour Roméo…

mykonos-2.JPG

 

 

Et enfin, une fenêtre qui n’est pas la plus pittoresque mais que j’aime plus que les autres…

ETE-2012-0430.JPG
Mes Istamboulines

Lien vers Amazon.fr :link

 

Mes Istamboulines petite résolution-copie-1

Repost 0
Published by Gisèle, écrivain d’Istanbul - dans Lieux aimés Cannes Grèce Côte d’Azur Provence
6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 22:58

Il suffit d’un avion pour changer d’univers et passer d'Istanbul à Cannes, ma ville natale... SAM_0016.JPG

cannes-bla.png Cannes, avec sa colline du Suquet pour contempler le vieux port.

SAM_0057.JPG

Avec son Masque de fer…

SAM_0066.JPG

Son restaurant turc...

SAM_0048.JPG

 Sa vieille ville,  au bas de  la rue d’Antibes et le chemin que j’ai emprunté des centaines de fois, jadis, lorsque j’étais lycéenne...

SAM_0072.JPG

Son matou  familial…

chat-cannes.JPG

Et les feuilles du jardin blanchies de givre…

SAM 0025

Puis, j'enroule l’écheveau en sens inverse et je retrouve Istanbul...  SAM 0010

istanbul blaIstanbul, avec ses collines de Beyoglu pour contempler le Bosphore...

STP64355.JPG

 Ses boulevards illuminés...

SAM_0081.JPG

La rue que j’ai empruntée des centaines de fois en retournant de mon travail au lycée...

SAM_0074.JPG

Son matou turc à la fenêtre, prince insolite aux yeux vairons... 

SAM_0148.JPG Et ses étoiles rieuses...

SAM_0149.JPG

C'est bien la pire peine
De ne savoir pourquoi
     Sans amour et sans haine
Mon coeur a tant de peine !

(Verlaine)

Le passage à la nouvelle version d’over-blog ayant occulté mes articles antérieurs à janvier 2012, je republie ces derniers pour les sortir des oubliettes…

Repost 0
Published by Gisèle, écrivain d’Istanbul - dans L'Istanbul de Gisèle Cannes Côte d’Azur Provence

Présentation

  • : Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • : Bienvenue sur le blog de Gisèle, écrivaine vivant à Istanbul. Complément du site www.giseleistanbul.com, ce blog est destiné à faire partager, par des articles, reportages, extraits de romans ou autres types de textes, mon amour de la ville d’Istanbul, de la Turquie ou d'ailleurs...
  • Contact

Gisèle Durero-Koseoglu Blog 1

  • Gisèle Durero-Koseoglu Blog 2
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu).
Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu). Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...

Livres de Gisèle Durero-Köseoglu

2003 : La Trilogie d’Istanbul I,  Fenêtres d’Istanbul.

2006 : La Trilogie d’Istanbul II, Grimoire d’Istanbul.

2009 : La Trilogie d’Istanbul II, Secrets d’Istanbul.

2004 : La Sultane Mahpéri, Dynasties de Turquie médiévale I.

2010 : Mes Istamboulines, Récits, essais, nouvelles.

2012 : Janus Istanbul, pièce de théâtre musical, livre et CD d’Erol Köseoglu.

2013 : Gisèle Durero-Köseoglu présente un roman turc de Claude Farrère,  L’Homme qui assassina, roman de Farrère et analyse.

2015 : Parution février: Sultane Gurdju Soleil du Lion, Dynasties de Turquie médiévale II.

 

 

 

Recherche

Pages + Türkçe Sayfaları