Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 novembre 2016 6 12 /11 /novembre /2016 20:10

Salon 2/2602, Foire du livre d'Istanbul, Kitap Fuarı, 13-18.

Dédicace Gisèle Durero-Koseoglu, Imza günü, samedi cumartesi  12/11
Dédicace Gisèle Durero-Koseoglu, Imza günü, samedi cumartesi  12/11
Dédicace Gisèle Durero-Koseoglu, Imza günü, samedi cumartesi  12/11
Repost 0
23 septembre 2016 5 23 /09 /septembre /2016 21:48

Bülent Demirdurak’in yazdığı, 

Editörlüğünü Aksel Köseoğlu’nun yaptığı 

Istanbul gezi kitabı GiTa Yayınlarından çıktı!

Gitakitap.com ve Kitapcılarda gelecek hafta…

Türkçesi

Türkçesi

Okurum, Gezerim, Yazarım...

 

Simgeler tapınağı Ayasofya’dan Topkapı Sarayı’na,

Sultanahmet Camii’nden, Süleymaniye Camii’ne,

Divanyolu’ndan Aksaray’a,

Şehzadebaşı’ndan Çarşamba’ya,

Unkapanı’ndan Kocamustafapaşa’ya,

Kariye’den Eminönü’ne,

Taksim’den Tünel’e

İstanbul Boğazı’ndan, Prens Adaları’na

Ingilizcesi

Ingilizcesi

ADIM ADIM İSTANBUL

Her satırı yaşandıktan sonra yazılmıştır.

 

Yuvarlak Dünyanın Köşeleri serisi ile 40 yılı aşkın meslek deneyiminde, 100’den fazla ülkeye seyahat eden Bülent Demirdurak’ın gezi rotalarını sizlerle buluşturuyoruz.

Şehri duyarak, koklayarak, görerek ve hissederek yaşamanız için, kitabınız, rehberiniz...

Repost 0
4 juin 2016 6 04 /06 /juin /2016 09:59

La Rive d’Asie, de Claude Anet

 

Jeune provincial ardent, avide des plaisirs de la chair, Philippe, le narrateur, nous livre le récit de son apprentissage amoureux. Abandonnant peu à peu les illusions romantiques, il découvre, au fil de ses conquêtes,  les joies du libertinage.

Jusqu’à ce que son parcours ne le conduise à Istanbul…  

De quelle expérience inédite la demeure isolée au bout de la rive asiatique du Bosphore deviendra-t-elle le muet témoin ?

Ce roman de 1927, mêlant introspection, rêves érotiques et suspense, offre une vision orientaliste et fantasmée de la ville d’Istanbul, présentée comme le lieu de tous les possibles…

 

 

La Rive d'Asie, de Claude Anet. Réédition Aksel Koseoglu, GiTa Yayinlari, juin 2016.

La version en turc, traduite par Burçak Targaç

La Rive d'Asie, de Claude Anet. Réédition Aksel Koseoglu, GiTa Yayinlari, juin 2016.
Repost 0
7 novembre 2014 5 07 /11 /novembre /2014 08:30

Dédicace de Gisèle Durero-Koseoglu le 8 novembre à partir de 11H30

Stand des Editions GiTa

 

Salon II 602 B

 

Livres en français

Livres en français

Sevcan Kaplan, moi et Mine Sarikaya

Sevcan Kaplan, moi et Mine Sarikaya

Les Editions GiTa au Salon du Livre d'Istanbul 2014
Taceddin Koseoglu, mon époux, et moi en train de dédicacer un livre....

Taceddin Koseoglu, mon époux, et moi en train de dédicacer un livre....

Aksel Koseoglu avec la version en turc du livre Le Visage de Dieu, des Frères Bogdanov, dont il a réalisé la traduction avec Taceddin Koseoglu

Aksel Koseoglu avec la version en turc du livre Le Visage de Dieu, des Frères Bogdanov, dont il a réalisé la traduction avec Taceddin Koseoglu

Les Editions GiTa au Salon du Livre d'Istanbul 2014
Aksel Koseoglu

Aksel Koseoglu

Aksel Koseoglu, Taceddin Koseoglu, moi....

Aksel Koseoglu, Taceddin Koseoglu, moi....

L'écrivain Avédis Aktenoglu...

L'écrivain Avédis Aktenoglu...

Les Editions GiTa au Salon du Livre d'Istanbul 2014
Le célèbre historien turc Ilber Oltayli avec mon roman, La Sultane Mahpéri...

Le célèbre historien turc Ilber Oltayli avec mon roman, La Sultane Mahpéri...

Repost 0
14 décembre 2013 6 14 /12 /décembre /2013 22:39

Igor ve Gricka Bogdanov : Tanrı’nın yuzu (GiTa Yayınları, aralık 2013)

Orijinal isim: Le Visage de Dieu

Editör : Aksel Köseoğlu

Tercüme : Taceddin Köseoğlu, Aksel Köseoğlu

Igor ve Gricka Bogdanov : Tanrı’nın yuzu (GiTa Yayınları, aralık 2013)

Zorlandık ama ortaya güzel bir eser çıktı.

İgor ve Gricka Bogdanov kardeşlerin yazdığı, Grasset den çıkan ‘’Le Visage de Dieu’’ kitabını, Taceddin ve Aksel Köseoğlu''Tanrı'nın Yüzü'' adıyla Türkçeye kazandırdılar. Bogdanov kardeşler kitapta Evren’in doğuşu, şekli, hızı, düzeni, sonsuzluğu, ilkel atom, ışık, yaradılış, Big Bang, zaman, karanlık enerji…gibi sorulara, çoğunluğu Nobel ödülü almış bilim adamlarını referans alarak, açıklama getirmeye çalışıyorlar. Keyifli okumalar.

Bogdanov kardeşlerin yazdığı “Tanrı’nın Yüzü” kitabı 2010 yılında, kısa sürede Fransa’da bestseller olarak 165.000 adet satmıştır. İsmini, George Smoot’un (2006 Nobel fizik ödülü) COBE uydusuyla 23 Nisan 1992’de, Big Bang’den 380.000 yıl sonra karanlıklardan çıkan Evren’in fotoğrafını çektiği zaman söylediği ifadeden alan, Evren’in oluşumunu anlatan bu olağanüstü kitabı sizlerin beğenisine sunuyoruz.

Igor ve Gricka Bogdanov : Tanrı’nın yuzu (GiTa Yayınları, aralık 2013)

« Sizleri Igor ve Grichka’nın anlattığı bu etkileyici hikâyeyi keşfetmeye davet ediyorum: okurlarını Evren’in başlangıcına kadar sürüklüyor ve İnsanlığın tanıdığı en nefes kesici devrimlerinden birine değiniyor. »

Robert Wilson / 1978 Nobel Fizik ödülü

Igor ve Gricka Bogdanov : Tanrı’nın yuzu (GiTa Yayınları, aralık 2013)

“Tanrı’nın Yüzü kitabı, tüm zamanların en heyecan verici bilimsel araştırmasını ele alıyor: Evrenin başlangıcını. Big Bang anında ve belki de daha öncesinde ne oldu? Evren nasıl başladı? Yıldız ve galaksilerin başlangıcı nedir? Elinizde tuttuğunuz Igor ve Grichka Bogdanov’un kitabı, bu devasa bilgi macerasının önemli aşamalarını hatırlatırken, insanın evren içindeki yerini, geçmişini ve evrimini daha iyi tanımlamasını sağlıyor.”

John Mather/ 2006 Nobel Fizik Ödülü

Igor ve Gricka Bogdanov : Tanrı’nın yuzu (GiTa Yayınları, aralık 2013)
Repost 0
1 novembre 2013 5 01 /11 /novembre /2013 19:39

Le trente-deuxième Salon du livre d’Istanbul ouvre ses portes demain à Beylikdüzü.

Gisèle Durero-Koseoglu au Salon du livre d'Istanbul : 2-10 novembre 2013

J’y dédicacerai mes livres samedi 2 et dimanche 3 novembre, samedi 9 et dimanche 10 novembre, de 13h à 17h.

Gisèle Durero-Koseoglu au Salon du livre d'Istanbul : 2-10 novembre 2013

En espérant de tout cœur rencontrer beaucoup de mes lecteurs et lectrices…

Gisèle Durero-Koseoglu au Salon du livre d'Istanbul : 2-10 novembre 2013
L'écrivain Mustafa Samsumlu, La directrice littéraire Mine Sarikaya et moi...

L'écrivain Mustafa Samsumlu, La directrice littéraire Mine Sarikaya et moi...

Repost 0
25 novembre 2012 7 25 /11 /novembre /2012 23:00
resimfuar
  
Il y avait foule au Salon du Livre d'Istanbul, tellement de monde que c'était une épopée de se déplacer dans les allées entre les stands.

D’année en année, il attire de plus en plus de visiteurs : 452000 visiteurs en 2012 !

On dit toujours que les jeunes ne lisent plus. Pourtant, quoi de plus réconfortant que de voir des groupes de jeunes gens et jeunes filles passer des heures à choisir des livres ? Car même à l’époque de l’ordinateur, le livre reste le moyen le plus efficace non seulement de se garantir contre l’obscurantisme mais aussi de trouver une distraction passionante à bon marché.

Pourquoi est-ce que j’aime le salon du livre ?

C’est un endroit magique et presque surréaliste où durant une semaine, on échappe à la société de consommation, où les problèmes du dehors n’existent plus et où tout le monde semble vivre d’un coup dans la littérature.

Et une fois de plus, mes journées dans le stand des Editions Gita en tant qu’écrivain, m'ont permis de profiter de  l’atmosphère particulière de la foire du livre.

 

SAM_2602.JPG
Merci  à tous mes lecteurs et lectrices,  ce furent des journées épuisantes mais magnifiques de rencontre avec vous.
SAM_2612.JPG
 
Vous, ceux et celles pour qui j’écris et qui avez, par vos paroles  amicales et réconfortantes, apporté une justification à toutes les heures que je passe à écrire.  
Octobre-2012-0072.JPG
SAM_2611.JPG
Octobre-2012-0074.JPG
La pièce de théâtre musical JANUS ISTANBUL, Livre+CD des musiques et chansons de Erol Köseoglu 
Pour écouter La Chanson de la Vérité : link  
SAM 2649
·         Le stand des Editions GiTa
SAM_2620.JPG 
Avec Aksel Köseoglu, éditeur du Jardin fermé, de Marc Hélys et de Janus Istanbul
Les moments les plus forts :
Une professeure d'université à la retraite, venue d’une ville de province,  qui visite le Salon avec un sac à roulettes (de ceux qu’on utilise pour faire le marché) rempli des livres qu’elle vient d’acheter et veut se procurer les miens car elle avait assisté à une conférence que j’avais donné sur les écrivains voyageurs en Orient ; elle souhaitait faire ma connaissance  depuis longtemps et a acheté tous mes livres.
Un couple de retraités qui avait aimé Mes Istamboulines et a attendu longtemps mon arrivée pour pouvoir faire dédicacer mes autres livres. Ils m’ont invité  à boire le thé chez eux un jour pour « parler de littérature » !
A la fin de la journée,  mon époux m’a proposé de partir car j’étais très fatiguée par ma journée de dédicace mais sans trop savoir pourquoi, je lui ai dit que je souhaitais rester encore un moment. Quelques minutes plus tard, une dame passe devant le stand des Editions GiTa presque en courant puis repasse encore, semblant chercher quelque chose.  La directrice littéraire lui demande alors ce qu’elle est en train de chercher. « Le stand des Editions GiTa, je cherche les  livres de Gisèle », répond-elle. Quelle surprise ! Voilà sans aucun doute la raison pour laquelle mon intuition m’avait poussée à rester  encore un peu. Cette dame a adoré La Sultane Mahpéri, l’a offert à un grand nombre de personnes et voulait découvrir mes autres livres.
J’ai donc eu l’extrême joie de faire connaissance avec des lecteurs venus spécialement pour me rencontrer.  Que demander de plus quand on est écrivain ? La quatrième édition de La Sultane Mahpéri en turc ( Mahperi Hatun ) est presque finie.
SAM_2640.JPG
 Avec Mine Sarıkaya, Directrice littéraire des Editions GiTa      
SAM_2639.JPG
 
           

      Ici, avec Murat Kefeli, l'écrivain de "Veda Balesi", qui parvient à écrire malgré son handicap (surdité et cécité presque complète ; il a écrit  tout son roman lettre par lettre en utilisant des signes de 200 puntos...). Un magnifique exemple de persévérance et de courage littéraire…

  SAM_2673.JPG

SAM_2679.JPG
 
 SAM_2674.JPG
 
 Lecteurs, lectrices, je vous exprime à tous et toutes ma gratitude.

      Si vous voulez écouter une chanson de la pièce de Théâtre musical, Janus Istanbul, c'est sur youtube :Exemple, la Chanson de la vérité link ou la Ballade de la différence link
 
Janus Istanbul       

janus on2[1]

Repost 0
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 16:57
Ma pièce de théâtre musical,  Janus Istanbul, parue en français au printemps 2012,  est sortie aujourd’hui en turc dans les librairies de Turquie sous le titre Janus İstanbul’da, avec une traduction de Nil Çayan.
Janus Istanbul
 
janus on2[1]
Pour écouter une chanson de Janus Istanbul en français : link
Comme la version française, la version turque comporte, avec le livre, un CD des musiques et chansons composées et interprétées par Erol Köseoglu… mais cette fois, en turc !
janus 03 (2)
Satirique lorsqu’elle aborde le problème du déracinement, des préjugés culturels et de l’intolérance, pathétique lorsque les personnages, confrontés à des difficultés qu’ils croient insolubles, sombrent dans le désespoir, la pièce est conçue pour être un spectacle musical.  

cd on kapak retouch

 
La réalisation de la version turque est le fruit de longues heures de travail.
La traductrice, Nil Çayan, a dû, en plus du texte de la pièce, traduire toutes les chansons et Erol Köseoglu a ensuite refait tout le travail d’enregistrement en studio.
J’espère que ce travail  illustrant le problème de l’identité dans le mélange des cultures et de l’acceptation des différences de l’autre, montera vite sur les planches, françaises ou turques !
Repost 0
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 17:17

Gisèle

Durero-Köseoğlu

  

 

Janus İstanbul’da

 

Müzikal Oyun

         

 CD ile birlikte

 

Besteler

 

Erol Köseoğlu

 

Türkçeye uyarlayan: Nil Çayan

                 

GiTa

 

Pazartesi 12 Kasım, kitapcılar'da

  Janus İstanbul'da,Müzikal Oyun,CD ile birlikte, çıktı !!!

 

Şarkı : Aynıyız hepimiz link

 

 

janus 03 (2)

 

cd on kapak retouch 

Ben bir garip Janus'um

Ne kötü ne de iyi

Hem girişim hem çıkış

Hem akıllı hem deli

Ben ilahi ikili

Hem duru hem gizemli

Unutur anarım

Geçmişi, geleceği

 

Hayatta her şey bir eş

Az ve çok, yaşlı ve genç

Yaş-kuru, güzel-çirkin

Ak-kara, fakir-zengin

Olumsuz ve olumlu

Uyumsuz ve uyumlu

Huzursuz ve huzurlu

Ters yüz et madalyonu

 

İki yüze sahip tanrı Janus sıkılmaktadır, insanlar O’nu unutmuştur. Ta ki bir gün tapınağının kalıntıları üzerine yapılmış olan eve, ayrı kültürlerden gelen genç bir çift taşınana dek. Hakan ve Chloé. İşte farklılıklar bekçisine hem yeniden canlılık hem de acılar verecek bir başlangıç. Artık yeni bir görevi vardır: Çiftin çocuğu Küçük Janus’a farklı köklerininin zenginliğiyle yaşayıp tadına varabilmesi için yardım etmek.

Hicivle şiiri, dramla komediyi harmanlayarak, Erol Köseoğlu’nun besteleriyle de desteklenerek, bu müzikal oyun Janus İstanbul’da, kültür birleşmelerindeki kimlik, höşgörü ve farklılıkların kabul edilmesi sorunlarını sorguluyor. Kâh düşünecek, kâh güleceksiniz. Hem de müzikle...

Araştırmacı yazar Gisèle Durero-Köseoğlu, bu sefer iki ayrı kültürde büyüyen insanları kendi hayat tecrübeleriyle destekleyerek irdeliyor. Türkiye’deki frankofon edebiyatının en önemli temsilcilerden biri olan yazar, Fransa’da Cumhurbaşkanlığı şiir ödülünü almış, şiir derlemeleri ve birçok romanları Gita Yayınları’ndan çıkmıştır: Mahperi Hatun(2004), İstanbul Üçlemesi, İstanbul’dan Pencereler(2003), İstanbul’da Bir El Yazması(2006), Sır dolu İstanbul(2009) ve İstanbulin(2010).

 

 

FRANSIZCASI :  

 

Janus Istanbul

    janus on2[1]

Bir şarkı dinleyin :   link                                            

Repost 0
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 10:00

cGDA-219.jpgL'équipe familiale de Janus Istanbul : Erol Köseoglu, compositeur et interprète, Gisèle Durero-Köseoglu, auteure, Taceddin Köseoglu, directeur de GiTa, Aksel Köseoglu, éditeur.

Janus Istanbul : La scène se passe à Istanbul, dans une maison ancienne construite sur les ruines de ce qui fut jadis le temple de Janus, le dieu au double visage. Oublié par les humains, celui qui fut le dieu des portes, du changement, des passages mais aussi le symbole de l’ambivalence, s’ennuie et se chamaille avec Janus Bis, son autre soi-même.

Janus Istanbul

Lien vers Amazon. fr : link

Mais l’arrivée dans la maison d’un jeune couple mixte, va lui redonner de l’énergie. Comment aider Chloé et Hakan à fusionner harmonieusement cette nouvelle part d’eux-mêmes avec l’ancienne ? Sa mission ne s’arrêtera pas là. A la naissance de Petit Janus, l’enfant du couple, Janus ne sait plus où donner de la tête. Car si le mélange des cultures est facile à résoudre entre gens qui s’aiment, il n’en est pas de même lorsque ces derniers sortent de leur bulle protectrice et affrontent le regard de la société.

Janus Istanbul illustre donc pose donc le problème de l’identité dans le mélange des cultures et de l’acceptation des différences de l’autre.

Satirique lorsqu’elle aborde le problème du déracinement, des préjugés culturels et de l’intolérance, pathétique lorsque les personnages, confrontés à des difficultés qu’ils croient insolubles, sombrent dans le désespoir, la pièce est aussi un spectacle musical.

Le CD :   Le CD, enregistré et réalisé au Studio We Play d’Istanbul, est la création d’Erol Köseoglu, qui a joué tous les instruments et interprété les chansons de la pièce.

janus CD

Les dix morceaux de musique et les huit chansons composés par Erol Köseoglu, épousent le dilemme des personnages, en mélangeant la plainte de l’accordéon aux accords de la guitare électrique, la guitare classique à la batterie. La Chanson de Janus, la Valse des amoureux,  la chanson C’est si simple l’amour, la chanson Bonnes pour l’Orient, la chanson Carpe Diem,  l’Accordéon Ghetto, pour ne citer que quelques exemples, font partie intégrante de l’intrigue, qu’ils approfondissent et soutiennent de façon essentielle.

IMGP0591.JPG

Erol Köseoglu pendant les enregistrements de Janus Istanbul au Studio We PLay, Istanbul, automne 2011 

IMGP0594

 

La pièce et son CD sortiront aussi en turc en septembre 2012 , dans la traduction de Nil Çayan, sous le titre : Janus Istanbul’da

 

Repost 0

Présentation

  • : Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • : Bienvenue sur le blog de Gisèle, écrivaine vivant à Istanbul. Complément du site www.giseleistanbul.com, ce blog est destiné à faire partager, par des articles, reportages, extraits de romans ou autres types de textes, mon amour de la ville d’Istanbul, de la Turquie ou d'ailleurs...
  • Contact

Gisèle Durero-Koseoglu Blog 1

  • Gisèle Durero-Koseoglu Blog 2
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu).
Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu). Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...

Livres de Gisèle Durero-Köseoglu

2003 : La Trilogie d’Istanbul I,  Fenêtres d’Istanbul.

2006 : La Trilogie d’Istanbul II, Grimoire d’Istanbul.

2009 : La Trilogie d’Istanbul II, Secrets d’Istanbul.

2004 : La Sultane Mahpéri, Dynasties de Turquie médiévale I.

2010 : Mes Istamboulines, Récits, essais, nouvelles.

2012 : Janus Istanbul, pièce de théâtre musical, livre et CD d’Erol Köseoglu.

2013 : Gisèle Durero-Köseoglu présente un roman turc de Claude Farrère,  L’Homme qui assassina, roman de Farrère et analyse.

2015 : Parution février: Sultane Gurdju Soleil du Lion, Dynasties de Turquie médiévale II.

 

 

 

Recherche

Pages + Türkçe Sayfaları