Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 mai 2016 6 07 /05 /mai /2016 22:12

Je vous ai montré hier les robes des sultanes dans la série « Le Siècle magnifique, Kosem » ; je vous parlerai aujourd’hui des parures de tête.

Car pour le rôle de la sultane Safiye, incarnée par Hulya Avsar, une des plus célèbres actrices turques, à chaque robe différente a été créé un diadème différent ! Quand on sait qu’elle a porté au moins quinze costumes différents seulement dans les trois premiers épisodes (on arrive au 26ème)…

Précisons que ce personnage de la redoutable sultane-mère « va comme un gant » à l’impériale Hulya Avsar…

Chaque couronne comporte au minimum 1500 pierres précieuses ou semi-précieuses.

Sa couronne la plus célèbre comprend 5000 pierres.

Et on dit qu’elles sont toutes  vraies !

Série « Le Siècle magnifique, Kosem » : diadèmes des sultanes
Série « Le Siècle magnifique, Kosem » : diadèmes des sultanes
Série « Le Siècle magnifique, Kosem » : diadèmes des sultanes
Série « Le Siècle magnifique, Kosem » : diadèmes des sultanes
Série « Le Siècle magnifique, Kosem » : diadèmes des sultanes
Série « Le Siècle magnifique, Kosem » : diadèmes des sultanes
Série « Le Siècle magnifique, Kosem » : diadèmes des sultanes
Série « Le Siècle magnifique, Kosem » : diadèmes des sultanes

Couronnes de la sultane Kosem

Diadème "modeste" pour Kosem au début de son règne...

Diadème "modeste" pour Kosem au début de son règne...

La parure s'enrichit au fil de la gloire...

La parure s'enrichit au fil de la gloire...

Série « Le Siècle magnifique, Kosem » : diadèmes des sultanes
La tiare impériale de la sultane Hurrem, portée aussi par la sultane Kosem pour marquer sa puissance...

La tiare impériale de la sultane Hurrem, portée aussi par la sultane Kosem pour marquer sa puissance...

Une couronne royale pour Kosem à l'apogée de sa gloire...

Une couronne royale pour Kosem à l'apogée de sa gloire...

Série « Le Siècle magnifique, Kosem » : diadèmes des sultanes

Couronnes de la sultane Halime interprétée par Aslihan Gurbuz...

Le rouge ou le noir sont fréquemment employées pour symboliser le caractère "diabolique" d'Halime...

Le rouge ou le noir sont fréquemment employées pour symboliser le caractère "diabolique" d'Halime...

Série « Le Siècle magnifique, Kosem » : diadèmes des sultanes
Série « Le Siècle magnifique, Kosem » : diadèmes des sultanes
Série « Le Siècle magnifique, Kosem » : diadèmes des sultanes

Parures de la sultane Humasah jouée par Vildan Atasever

Symphonie de bleu gris

Symphonie de bleu gris

Vert émeraude...

Vert émeraude...

Violet mystérieux...

Violet mystérieux...

Rouge passion...

Rouge passion...

Vert turquoise...

Vert turquoise...

A donner le tournis, non ?

Série « Le Siècle magnifique, Kosem » : diadèmes des sultanes

Si vous aimez les romans historiques sur les sultanes, vous pouvez lire mes deux romans :

La Sultane Mahpéri

Sultane Gurdju Soleil du Lion

Repost 0
7 mai 2016 6 07 /05 /mai /2016 21:22

Depuis l’automne 2015, les spectateurs qui avaient suivi le célèbre feuilleton Le Siècle magnifique, consacré à Soliman et Roxelane, ont pu retrouver l’atmosphère ottomane de la première série dans Le Siècle magnifique Kosem.

Affiche copiée sur le site du feuilleton

Affiche copiée sur le site du feuilleton

On dit  que ce second feuilleton a eu du mal à démarrer et qu’il n’a pas obtenu l’audience du premier ; à tel point qu’au septième épisode, le réalisateur a choisi de faire incarner la sultane Kosem par Beren Saat, une très populaire actrice turque, pour sauver sa série. On murmure aussi que le feuilleton va cesser au 26 ème épisode, soit la semaine prochaine.

 

Série « Le Siècle magnifique, Kosem » : costumes des sultanes

En ce qui me concerne, j’en ai suivi à peu près la moitié des épisodes, en particulier pour continuer à me régaler des robes des sultanes, réalisées par le costumier Serdar Basbug, qui a créé 700 tenues et 800 couronnes.

La robe blanche de la redoutable sultane Safiye, incarnée par Hulya Avsar...

Série « Le Siècle magnifique, Kosem » : costumes des sultanes

Soie et damas turquoise...

Série « Le Siècle magnifique, Kosem » : costumes des sultanes

Une tenue bleu pétrole...

Série « Le Siècle magnifique, Kosem » : costumes des sultanes

Robe écarlate...

Série « Le Siècle magnifique, Kosem » : costumes des sultanes

Une robe en soie damassée ivoire....

Série « Le Siècle magnifique, Kosem » : costumes des sultanes

Mais qui était la sultane Kosem ?

Voir mon article de juillet 2015  http://gisele.ecrivain.istanbul.over-blog.com/2015/07/la-sultane-kosem-suite-de-la-serie-le-siecle-magnifique.html

 

 

Née en 1590 dans l’île de Tynos, en Grèce, fille d’un prêtre, de son vrai nom Anastasia, elle est envoyée à Istanbul par le gouverneur de la Bosnie à l’âge de quinze ans ; subjugué par son intelligence, le sultan Ahmet Ier tombe amoureux d’elle au point de lui déléguer une partie du pouvoir. Ecartée de la cour à la mort de son époux, elle retrouve sa puissance comme régente puis comme « sultane validé » (mère) à l’avènement de son fils Murat IV, âgé de onze ans, où elle assiste même aux réunions du Divan ; son fils Ibrahim Ier se révélant incapable de régner après la mort prématurée de son frère, elle redevient régente pendant la minorité de son petit-fils, Mehmed IV, jusqu’à ce que la mère de ce dernier, la sultane Turhan, ne la fasse étrangler...

Tenue turquoise pour Kosem, jouée par Beren Saat...

Série « Le Siècle magnifique, Kosem » : costumes des sultanes

Costume bleu sombre et or...

Série « Le Siècle magnifique, Kosem » : costumes des sultanes

Mère des deux sultans Murat IV et Ibrahim Ier, sujet d’inspiration de romans, opéras et pièces de théâtre, elle est considérée comme l’une des femmes les plus puissantes de l’Empire ottoman ; elle sera cependant la première sultane à mourir assassinée dans le harem. 

Merveilleuse robe immaculée...

Série « Le Siècle magnifique, Kosem » : costumes des sultanes

Ensemble bleu roi...

Série « Le Siècle magnifique, Kosem » : costumes des sultanes

Tenue noire pour la diabolique sultane Halime, jouée par Aslihan Gurbuz...

Série « Le Siècle magnifique, Kosem » : costumes des sultanes

Parure bleu-violet pour la sultane Humasah, interprétée par Vildan Atasever...

Série « Le Siècle magnifique, Kosem » : costumes des sultanes

Si vous aimez les romans historiques sur les sultanes, vous pouvez lire mes deux romans La Sultane Mahpéri et Sultane Gurdju Soleil du Lion...

Série « Le Siècle magnifique, Kosem » : costumes des sultanes
Série « Le Siècle magnifique, Kosem » : costumes des sultanes
Repost 0
1 juillet 2015 3 01 /07 /juillet /2015 22:11

Après le succès phénoménal de la série télévisée Le Siècle magnifique, consacrée au sultan Soliman et à la sultane Roxelane ( Hürrem), la firme Tims et la chaîne Star attisent la curiosité des spectateurs en annonçant pour la rentrée la suite du feuilleton, consacré cette fois à la sultane Kösem.

La Sultane Kösem : Suite de la série « Le Siècle magnifique »

Les spéculations vont bon train concernant les acteurs qui incarneront les personnages historiques.

 

La firme avait tout d'abord laissé entendre que la très célèbre actrice turque Beren Saat jouerait le rôle de Kösem ; on avait même annoncé son cachet de 360000 livres turques mensuelles, soit 120000 euros environ. Mais Beren Saat, qui vient de se marier avec Kenan Dogulu,  avait déclaré il y a quelques jours qu’aucun contrat n’était encore signé et qu’elle envisageait de devenir mère plutôt que de poursuivre sa carrière ! Pourtant, ce matin, coup de théâtre ! La firme annonce que Güneş Nezihe Şensoy  interprètera Kösem adolescente, et Beren Saat, la sultane à l’âge adulte.

La sultane Kösem jeune fille, interprétée par Güneş Nezihe Şensoy, actrice de treize ans.

La sultane Kösem jeune fille, interprétée par Güneş Nezihe Şensoy, actrice de treize ans.

La sultane Kösem adulte, interprétée par Beren Saat.

La sultane Kösem adulte, interprétée par Beren Saat.

La Sultane Kösem : Suite de la série « Le Siècle magnifique »

Qui était la sultane Kösem (1590-1651) ?

Née en 1590 dans l’île de Tynos, en Grèce, fille d’un prêtre, de son vrai nom Anastasia, elle est envoyée à Istanbul par le gouverneur de la Bosnie à l’âge de quinze ans ; subjugué par son intelligence, le sultan Ahmet Ier tombe amoureux d’elle au point de lui déléguer une partie du pouvoir. Ecartée de la cour à la mort de son époux, elle retrouve sa puissance comme régente puis comme « sultane validé » (mère) à l’avènement de son fils Murat IV, âgé de onze ans, où elle assiste même aux réunions du Divan ; son fils Ibrahim Ier se révélant incapable de régner après la mort prématurée de son frère, elle redevient régente pendant la minorité de son petit-fils, Mehmed IV, jusqu’à ce que la mère de ce dernier, la sultane Turhan, ne la fasse étrangler...

Mère des deux sultans Murat IV et Ibrahim Ier, sujet d’inspiration de romans, opéras et pièces de théâtre, elle est considérée comme l’une des femmes les plus puissantes de l’Empire ottoman ; elle sera cependant la première sultane à mourir assassinée dans le harem. 

C’est la fameuse actrice turque Hülya Avşar qui interprètera la sultane Safiye, belle-mère de Kösem.

La Sultane Kösem : Suite de la série « Le Siècle magnifique »
La Sultane Kösem : Suite de la série « Le Siècle magnifique »

Qui était Safiye ?

Vénitienne nommée Sofia Bellicui Baffo, née en 1550, elle arrive au marché des esclaves d’Istanbul à l’âge de douze ans. Sa beauté est telle qu’elle parvient même aux oreilles de la sultane-mère Nurbanu, qui tient les rênes de l’Etat pour son fils, le futur sultan Murat III. Persuadée que cette esclave est la belle-fille qu’il lui faut, Nurbanu achète Sofia une fortune, la fait éduquer deux ans dans le harem. Nurbanu ne s’est pas trompée : dès qu’il voit celle que l’Histoire retiendra sous le nom de Safiye, Murat III tombe amoureux d’elle. Elle sera plus tard une puissante sultane-mère. 

La Sultane Kösem : Suite de la série « Le Siècle magnifique »

Tous ceux et celles qui aiment les feuilletons historiques attendent donc avec impatience le mois de septembre !

En ce qui me concerne, comme pour la série consacrée à Soliman et Roxelane, je me ferai un plaisir de tenir mes lecteurs et lectrices au courant !

La Sultane Kösem : Suite de la série « Le Siècle magnifique »

Si vous aimez les histoires de sultans et sultanes, vous pouvez lire mes deux romans historiques sur le Moyen-âge turc !

La Sultane Mahpéri

La Sultane Kösem : Suite de la série « Le Siècle magnifique »

Sultane Gurdju Soleil du Lion

Repost 0
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 20:41

Tout le monde se demandait si, après la mort tragique du prince Mustafa, étranglé sur ordre de son père, Soliman, les réalisateurs oseraient montrer la suite : le meurtre de Mehmed, le fils de Mustafa, ordonné par son grand-père. Eh bien oui, ils ont osé.

Non pas le montrer en direct ( heureusement pour la sensibilité des spectateurs...) mais le suggérer.

Tout le monde aura compris en voyant la mère du petit prince de sept ans se traîner de douleur dans la poussière de la route lorsqu'on lui enlève son fils.

L'exécution du prince Mustafa, la semaine dernière

L'exécution du prince Mustafa, la semaine dernière

On peut critiquer le feuilleton, trouver qu'il comporte des fautes historiques. Certes. Mais on ne peut nier qu'il aura eu le mérite de faire voler en éclats les tabous de l'Histoire, en révélant la face sombre de Soliman, celui que l'on a surnommé "Le Magnifique".

Série "Le Siècle magnifique" : les tabous de l'Histoire volent en éclats
Série "Le Siècle magnifique" : les tabous de l'Histoire volent en éclats

Pour lire sur les sultans:

La Sultane Mahpéri, roman historique sur les sultans seldjoukides

Roman en turc : Mahperi Hatun, Gisèle Durero Köseoğlu

Roman en turc : Mahperi Hatun, Gisèle Durero Köseoğlu

Nouvelle édition en turc

Nouvelle édition en turc

Repost 0
Published by Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul - dans L'Istanbul de Gisèle Histoire de la Turquie Soliman Roxelane Hürrem Mahperi Sultan Mahperi Hatun Mahperi Gisèle
12 février 2014 3 12 /02 /février /2014 22:28

Le 123ème épisode du feuilleton télévisé Le Siècle magnifique a arraché des larmes aux spectateurs en montrant la mort tragique du prince Mustafa.

En dépit de toutes les mises en garde de ses proches, Mustafa se rend à la convocation de son père.

En dépit de toutes les mises en garde de ses proches, Mustafa se rend à la convocation de son père.

Manipulé par son épouse Roxelane (Hurrem) et son grand vizir Rustem Pacha, Soliman se laisse convaincre de la trahison de son fils et signe le firman de sa mort.

Série "Le Siècle magnifique" : larmes pour la mort tragique du prince Mustapha (Mustafa)

Habillé de blanc pour afficher son innocence (mais n'est-ce pas aussi un symbole du linceul ?) et refusant malgré tout de croire à la cruauté de son père, Mustafa se présente courageusement devant la tente de ce dernier ; il ignore que les bourreaux l'y attendent.

Le costumier a crée une magnifique toilette d'apparat pour la dernière apparition de Mustafa.

Le costumier a crée une magnifique toilette d'apparat pour la dernière apparition de Mustafa.

Le pouvoir absolu rend aveugle, impitoyable et paranoiaque, c'est ce que montre bien la scène dans laquelle Soliman assiste sans broncher à la mort de son fils, étranglé par les muets.

Une coutume héritée du Chamanisme dit que le sang d'un prince impérial ne doit pas couler, c'est pourquoi la sentence est exécutée par strangulation.

Une coutume héritée du Chamanisme dit que le sang d'un prince impérial ne doit pas couler, c'est pourquoi la sentence est exécutée par strangulation.

Les spectateurs regretteront ce personnage, qui, comme celui d'Ibrahim Pacha, avec lequel il partage un sort presque identique, a suscité leur affection par son destin de prince mal aimé de son père mais noble, brave et généreux.

Série "Le Siècle magnifique" : larmes pour la mort tragique du prince Mustapha (Mustafa)

Les historiens d'ailleurs, accordent généralement leur sympathie au prince Mustafa, d'autant plus que le successeur de Soliman ne sera autre que Selim II, surnommé "L'Ivrogne", ce qui en dit long...

Série "Le Siècle magnifique" : larmes pour la mort tragique du prince Mustapha (Mustafa)

Bon, les "gentils" disparaissent du feuilleton, seuls demeurent les "méchants", Hurrem, Mihrimah et Rustem qui rivalisent de ruses pour circonvenir le sultan Soliman, dont la crédulité étonne...

Finalement, cette série met bien en relief les failles de l'absolutisme ; en dépit de ses glorieux surnoms, le "Magnifique", en français, le "Législateur", en turc, le sultan Soliman y est présenté comme un homme faible, dévoré par le démon du pouvoir....

La semaine prochaine, l'épisode montrera sans doute la mort de Cihangir, qui perd la vie aussi, soit en tentant de sauver son demi- frère, soit en se suicidant sur son cadavre, soit en se laissant mourir de désespoir (selon différentes versions). Ce dramatique événement eut un tel retentissement qu'il constitua, au XVIIIe siècle, le sujet d'une tragédie de Chamfort, intitulée Mustapha et Zéangir.

Série "Le Siècle magnifique" : larmes pour la mort tragique du prince Mustapha (Mustafa)

On frémit en pensant à la suite : la mort du prince Mehmed, sept ans, fils de Mustafa, étranglé sur ordre de son grand-père Soliman, qui considérait son existence comme une menace...

Série "Le Siècle magnifique" : larmes pour la mort tragique du prince Mustapha (Mustafa)

Lien vers le roman historique, La Sultane Mahpéri

Repost 0
Published by Gisèle, écrivain d’Istanbul - dans Soliman Roxelane Hürrem Histoire de la Turquie
14 septembre 2013 6 14 /09 /septembre /2013 22:34
Soliman et Hürrem version septembre 2013 : du nouveau !

Les fanatiques du feuilleton Le Siècle magnifique se réjouissent car la série reprend le mercredi 18 septembre (toutes les photos de cet article sont copiées sur le site de la série, merci aux auteurs).

Mais sans la Hürrem que nous connaissions, hélas :

En effet, la belle Meryem Üzerli a quitté le film fin mai, victime d’une grave dépression qui l’avait poussée à commettre une tentative de suicide. Durant l’été, Meryem dévoilait la vérité : enceinte de 3 mois à cette époque et désespérée parce le père de l’enfant lui avait demandé d’aller se faire avorter, elle est partie se réfugier chez ses parents, dans son Allemagne natale !

Pauvre Meryem ! Etre si belle, devenir si célèbre en si peu de temps, gagner de très coquettes sommes d’argent, susciter l’envie de toutes les filles de Turquie, et au bout du compte, tomber amoureuse d’un dragueur à la petite semaine qui la torture psychologiquement, ça ressemble à un mauvais film !

Dans son interview à Ayşe Arman, du journal Hürriyet, le 25 août 2013, Meryem a en effet expliqué à la journaliste sa profonde solitude en Turquie au moment même où tous la considéraient comme une star, sa déception, lorsque, ayant proposé à son amoureux de vivre avec lui, il a catégoriquement refusé pour « garder sa liberté » et son désespoir quand il n’a pas voulu de son enfant.

Elle a même révélé à Ayşe Arman que son copain la trouvait peu attirante physiquement, car il la jugeait « trop grosse », n’aimait jamais sa façon de s’habiller et qu’à cause de lui, elle avait entamé de stupides régimes et, peu à peu, perdu toute sa confiance en elle ! Incroyable mais vrai, la femme dont la plupart de spectateurs citeraient le nom comme un symbole de la beauté n’était pas jugée séduisante par l’homme qu’elle aimait ! Ironie du sort ! Que Meryem Üzerli se rassure : il a fallu beaucoup de malchance pour tomber sur un pareil goujat. On lui souhaite de trouver un amoureux digne d’elle !

La nouvelle Hürrem, Vahide Gördüm, et Meryem Üzerli, qui a interprété le personnage

La nouvelle Hürrem, Vahide Gördüm, et Meryem Üzerli, qui a interprété le personnage

Une nouvelle Hürrem, un peu plus âgée, fait donc faire son apparition : bon, il ne sera pas facile de prendre la succession de la splendide Meryem et tout le monde se demande comment les réalisateurs s’en sont sortir. Mais l’actrice Vahide Gördüm, est connue pour sa beauté et son talent et les extraits diffusés sur Internet laissent penser qu’elle s’acquittera parfaitement de sa mission.

Soliman et Hürrem version septembre 2013 : du nouveau !
Vahide Gördüm

Vahide Gördüm

Trois personnages importants sont interprétés par les mêmes acteurs : Halit Ergenç , pour Soliman, Mehmet Günsür, le prince Mustapha et Nur Fettahoglu, sa mère, Mahidevran.

Mais cette saison va voir l’apparition de plusieurs "nouveaux" :

Pour interpréter les princes impériaux devenus adultes : Aras Bulut Iynemli dans le rôle du sultan Selim, Engin Öztürk dans celui du sultan Beyazit.

Soliman et Hürrem version septembre 2013 : du nouveau !
Soliman et Hürrem version septembre 2013 : du nouveau !

Fatma Hatun, une des sœurs du sultan : la talentueuse Meltem Cümbül

Soliman et Hürrem version septembre 2013 : du nouveau !
Soliman et Hürrem version septembre 2013 : du nouveau !

La nouvelle amie du prince Mustapha, Mihrünnisa, jouée par Berrak Tüzünataç.

Soliman et Hürrem version septembre 2013 : du nouveau !

Gageons que les amateurs ne manqueront pour rien au monde le premier épisode de cette dernière saison, demain soir !

Soliman et Hürrem version septembre 2013 : du nouveau !

Les droits de ces textes de mon blog sont réservés. Si vous souhaitez les utiliser, je vous demande de bien vouloir citer mon nom ; en effet, ces derniers temps, plusieurs sites Internet se sont approprié certains de mes textes et de plus, les utilisent en précisant qu’ils sont soumis à copyright comme s’ils en étaient les auteurs !

Roman historique : La Sultane Mahpéri

Roman historique : La Sultane Mahpéri

Roman, version turque : Mahperi Hatun, Gisèle Durero Köseoğlu

Roman, version turque : Mahperi Hatun, Gisèle Durero Köseoğlu

GiTa Yayınları, Istanbul

Editions franco-turques GiTa, İstanbul

http://www.gitayayinlari.com

https://gitakitap.com

Roman en français : La Sultane Mahpéri

Roman en turc : Mahperi Hatun

Repost 0
Published by Gisèle, écrivain d’Istanbul - dans Soliman Roxelane Hürrem Mahperi Sultan Mahperi Hatun Mahperi Gisèle Selçuklu Sultan
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 19:22

Le très célèbre feuilleton “Le Siècle magnifique”, qui met en scène le sultan Soliman le Magnifique et Roxelane ou Hürrem, a surpris les spectateurs par le nouveau look donné à la sultane. (toutes les photos sont copiées sur le site de la série télévisée...)

 

Autrefois, depuis deux ans :

1-copie-1.jpg

 

Aujourd'hui :

2.jpg

Et ainsi de suite :  

 

3-copie-1.jpg                                                                                                      

 

4-copie-1.jpg                                    

  9.jpg

    6

 

 

7

 

10-copie-1.jpg

 

 

49147.jpg

 

8-copie-1.jpg

En turc, Mahperi Hatun, http://www.gitayayinlari.com     https://gitakitap.com

En turc, Mahperi Hatun, http://www.gitayayinlari.com https://gitakitap.com

Repost 0
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 16:46
La mode ottomane bat son plein en Turquie, attisée par la série télévisée Le Siècle magnifique, mettant en scène le sultan Soliman et la sultane Roxelane (ou Hürrem).
  
A43107.jpg
Tableau de Fausto Zonaro
Lecteurs et lectrices de mon blog, je suppose que cette mode vous intéresse puisque mes articles consacrés aux sultans, sultanes et décors ottomans sont les plus lus depuis deux mois ! Voilà donc, ce soir, pour vous, une nouvelle page sur la tendance ottomane….
Un lit à baldaquin en style turc, en bois chantourné habillé de rouge.
1.jpg
 Site dekorasyonrehberi.org
Il s’inspire peut-être de la chambre de la Sultane-Mère (Validé) au palais de Dolmabahçe. 
  
valide.jpg
Photo du site istanbulgezi.net
Un lit en bois sculpté doré, recouvert de tissu damassé beige et doré.
 
4.jpg
Marque Elart,  site atlaspazarlama.com
Une parure noir et argent, pour rêves en filigrane.
3.jpg
 Marque « y&g home », site yenievdunyasi.com
Parure blanc cassé dite « lit de la mariée ».
5
Marque Elart,  site dukkan360.com
Une parure inspirée des faïences d’Iznik, aux couleurs bleu, turquoise et rouge.
  
6.JPG
Marque Maxstyle Osmanlı serisi, site trtex.com
Un lit en style turc des campagnes, bois naturel sculpté à la main rappelant les maisons de villages.
 
7.png
Site natcollections.com
Et pour décorer ces chambres, des objets d’inspiration ottomane.
Une petite table de toilette en bois avec son miroir ovale.
03122-00004.jpg
En vente sur le site ges.com ou dans les boutiques Geneleksel El Sanatları ( Artisanat traditionnel) qui proposent des livres d’art et de  l’artisanat de toutes les régions de Turquie à prix raisonnable ( et cela offre un débouché aux créations des femmes des campagnes…) ; à Istanbul, il y en a une immense à Eminönü, Bahçekapı El Sanatları ve Kitap Satış Mağazası.
Un flacon à parfum en verre rose et un coffre de style ancien :
10.jpg
ges.jpg
Site ges.com ou boutique Geneleksel El Sanatları
Un médaillon en argent sculpté et un petit chat coquin :
8.jpg11.jpg
Site ges.com ou boutique Geneleksel El Sanatları
Un service de porcelaine d’Yıldız destiné à servir le « achuré », dessert traditionnel du Nouvel An du calendrier musulman. Un des ateliers et magasins, installé au plus haut du parc de Yildiz par le sultan Abdülhamit II, existe toujours et fabrique encore des objets en porcelaine de style turc.
image046.jpg
Site millisaraylar.gov.tr
millisaraylar.gov.tr
Ou une bonbonnière rose tendre surmontée d’une fleur, encore sur le site millisaraylar.gov.trimage058.jpg
Bon, la vision d’Istanbul donnée par ces objets est bien orientaliste, certes,  et quelque peu éloignée des réalités quotidiennes mais il n’est pas interdit de s’évader un peu…
Image--10-.jpg 
Istanbul : La chambre des sultanes
Repost 0
Published by Gisèle, écrivain d’Istanbul - dans L'Istanbul de Gisèle Soliman Roxelane Hürrem
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 20:12

 La troisième saison de la série télévisée turque Le Siècle magnifique, dont les héros, le sultan Soliman le Magnifique et la sultane Roxelane, sont devenus familiers à des millions de personnes, suscite, comme les précédentes, l’admiration des spectateurs ( et surtout des spectatrices…) par la recherche apportée dans la création des costumes et parures par le créateur Serdar Başbuğ.

Les photos des costumes sont copiées sur le site de Star TV.

 

Costume de chasse pour le sultan  

1

 

Robe damassée à dessins mordorés

2-copie-3 

 

Tenue bleue avec collier et boucles en saphir

1 (2) 

 

Robe avec bustier de brocart vert et parure d’émeraudes  3-copie-1.jpg

Robe vermillon rebrodée de strass avec couronne de diamants

5 

     Tenue mauve et violette avec boléro de fourrure

7-png  

Robe violette décorée de dentelle pour Hürrem et tenue rouge flamboyant pour Firuze

7-copie-1.jpg 

    Collier de chien en filigrane d'argent ornée de perles et couronne d'émeraudes

6-copie-1

Tenue de danse orientale rouge pour Firuze….

8.jpg 

...avec diadème en or...

9.jpg 

Une enquête a prouvé que si les téléspectatrices qui ont suivi l’épisode où elle porte cette tenue ne sont pas toutes capables de dire ce qui s’y est passé, toutes se souviennent cependant du diadème….

  Vert sapin et or pour Firuze

10-copie-1.jpg  

Robe de chambre royale en pongé de soie froissée couleur ivoire

11.jpg 

  Soie abricot brodée pour la sultane Mihrimah, fille de Roxelane, avec parure de topazes et rubis

12.jpg   

Brocart vert sur ivoire avec parure d’émeraudes et diamants taille rose pour Hatice, la sœur du sultan Soliman

14.jpg  

Robe « à la turque », c'est-à-dire comportant  un bustier à manches courtes posé sur un corsage à manches longues, avec sautoir de perles et ceinture en opales.

15.jpg 

 Un festival de couleurs déclinées du vieux rose au violet "puce"

13--2-.jpg 

Pour écouter une des chansons en français extraites de Janus Istanbul, il suffit d'aller sur youtube :

Ici, la chanson "La Vérité" :   link

Les droits de ces textes de mon blog sont réservés. Si vous souhaitez les utiliser, je vous demande de bien vouloir citer mon nom ; en effet, ces derniers temps, plusieurs sites Internet se sont approprié certains de mes textes et de plus, les utilisent en précisant qu’ils sont soumis à copyright comme s’ils en étaient les auteurs !

Nouveaux costumes de Roxelane (Hürrem) et Soliman, 3ème saison
Nouveaux costumes de Roxelane (Hürrem) et Soliman, 3ème saison
Repost 0
Published by Gisèle, écrivain d’Istanbul - dans L'Istanbul de Gisèle Soliman Roxelane Hürrem
22 septembre 2012 6 22 /09 /septembre /2012 14:21

 Ces dernières semaines, il s’est passé tellement d’événements tragiques en Turquie... en 28 ans, je n'avais jamais vu les Turcs, d'habitude optimistes, aussi moroses, aussi désespérés... Alors, beaucoup de gens choisissent la même solution pour ne pas sombrer dans la tristesse : se divertir...  avec des bagatelles...

Parmi ces divertissements,  la « mode “Hürrem » (Roxelane), lancée depuis un an par le célèbre feuilleton télévisé « Le Siècle magnifique », dont je vous ai déjà abondamment parlé. 

 

mü La belle Meriem Üzerli dans le rôle de Hürrem

 

Les petits malins ont ainsi un bon filon pour activer la consommation : créer toutes sortes d’objets ou produits « Hürrem »…  Je vous avais déjà parlé des robes, coiffures ou bijoux ottomans ; ce n’était que le début … Désormais,  Hürrem, les sultanes et le palais sont à toutes les sauces !

  

SAM_2231.JPG

 

La marque Bingo crée  le détergent à vaisselle pour « cuisine du palais »…  bin

 

La crème à épiler « Hürrem » :

cr

 Site kacanbalikbuyukolur.com

 

Le dessus de lit « Hürrem »

de.jpg

Site Internet tekstilpasaji.com

  

Le hammam de Hürrem :

hamam.jpg

 

Ce ne sont que quelques exemples !

 

Lorsque je me suis installée en Turquie, adorant l’art oriental, je n’ai pas manqué d’acquérir une foule de petits accessoires de style ottoman, qui me paraissaient alors si « exotiques » …

Il se trouve donc que mon appartement, est truffé d’objets qui  portent aujourd’hui le nom de « Sultane Hürrem »…

 

Les cuillères à thé « Hürrem sultane » en vente sur Internet : CUİ  Site hergunyeni.com

  Bon, j’avais aussi les fourchettes :  

SAM_2255.JPG

 Les assiettes à sultanes ottomanes :

as.jpg

 Site hirefstore.com

 Mes assiettes à loukoums... 

  SAM 2251 

Un service à café « Hürrem » :

ca.jpg

 

Site gittigidiyor.com

 

Oui, eh bien moi, j’avais déjà tout le nécessaire…  

SAM_2247.JPG

  …et même les petits coffrets à loukoums  appelés désormais : « coffrets d’Hürrem »…   SAM_2234.JPG

  La boîte que, dans le feuilleton, la sultane utilise pour envoyer ses lettres…

davetiye-dukkan-.jpg

  Site davetiye dukkanı  

Je l’avais déjà aussi !

 

SAM_2240.JPG

 

Mon plateau « à sultane », acheté il y a 20 ans : aucun exemplaire ressemblant sur Internet ! Ah...  

 SAM_2238.JPG

  

Les assiettes de Hürrem récemment retrouvées dans les caves du palais de Topkapı :

focus-haber.jpg

 Site de Focus haber

 

Mes assiettes chinoises achetées il y a 25 ans :  

SAM_2245.JPG

 Le savon de hamam avec sa hampe ottomane :

takpet.com.jpg

 Site takipet.com

 Oui, j’avais déjà aussi la boîte à savon…  

SAM_2233.JPG

Et la hampe…  

SAM_2257.JPG

  La brosse à cheveux « Hürrem » et le miroir sur Internet…   

sanal-pazar.jpg

 Site sanalpazar.com

 

J’avais déjà les miroirs…  

SAM_2249.JPG

 

Morale de l’histoire : cela fait donc 28 ans que, sans le savoir, je suivais à l’avance la mode Hürrem !!!

 

  

Comme je suis heureuse, la mode "Hürrem étant un merveilleux cache-misère pour se raccrocher à un passé légendaire quand tout va mal, je vais pouvoir oublier  tout ce qui me fait pleurer chaque jour quand je découvre les actualités ( ou ce qui pourrait me faire pleurer mais pour éviter ces larmes, parfois, délibérément, ni je ne lis les journaux ni je ne regarde le journal télévisé ; cependant, les nouvelles que je n'aurais pas voulu entendre me rattrapent dès le lendemain...), car :

 

JE SUİS A LA MODE !

 

 

 

 

Repost 0
Published by Gisèle, écrivain d’Istanbul - dans L'Istanbul de Gisèle Roxelane Hürrem

Présentation

  • : Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • Gisèle Durero-Koseoglu, écrivaine d’Istanbul
  • : Bienvenue sur le blog de Gisèle, écrivaine vivant à Istanbul. Complément du site www.giseleistanbul.com, ce blog est destiné à faire partager, par des articles, reportages, extraits de romans ou autres types de textes, mon amour de la ville d’Istanbul, de la Turquie ou d'ailleurs...
  • Contact

Gisèle Durero-Koseoglu Blog 1

  • Gisèle Durero-Koseoglu Blog 2
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu).
Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...
  • La Trilogie d'Istanbul : Fenêtres d’Istanbul, Grimoire d’Istanbul, Secrets d’Istanbul. La Sultane Mahpéri, Mes Istamboulines, Janus Istanbul (avec Erol Köseoglu). Contributions : Un roman turc de Claude Farrère, Le Jardin fermé, Un Drame à Constantinople...

Livres de Gisèle Durero-Köseoglu

2003 : La Trilogie d’Istanbul I,  Fenêtres d’Istanbul.

2006 : La Trilogie d’Istanbul II, Grimoire d’Istanbul.

2009 : La Trilogie d’Istanbul II, Secrets d’Istanbul.

2004 : La Sultane Mahpéri, Dynasties de Turquie médiévale I.

2010 : Mes Istamboulines, Récits, essais, nouvelles.

2012 : Janus Istanbul, pièce de théâtre musical, livre et CD d’Erol Köseoglu.

2013 : Gisèle Durero-Köseoglu présente un roman turc de Claude Farrère,  L’Homme qui assassina, roman de Farrère et analyse.

2015 : Parution février: Sultane Gurdju Soleil du Lion, Dynasties de Turquie médiévale II.

 

 

 

Recherche

Pages + Türkçe Sayfaları